Poutine lance l invasion de l’Ukraine

0
249

Le président russe, Vladimir Poutine, a lancé, dans la nuit du mercredi 23 au jeudi 24 février, une « opération militaire » en Ukraine. En fin de journée, les troupes russes avaient pris le contrôle de plusieurs parties du pays, dont la centrale nucléaire de Tchernobyl, située sur la route de Kiev, et l’aéroport militaire de Hostomel, à quelques dizaines de kilomètres de la capitale ukrainienne.

Dans une déclaration publiée à l’aube, jeudi, Vladimir Poutine a déclaré s’efforcer « d’arriver à une démilitarisation et une dénazification de l’Ukraine », assurant pour cela ne pas avoir « dans [ses] plans une occupation des territoires ukrainiens ». « Nous ne comptons imposer rien par la force à personne », a-t-il affirmé, appelant les militaires ukrainiens « à déposer les armes ».

Peu de temps après, l’autocrate russe a donné le signal des hostilités en lançant une invasion de l’Ukraine, avec des frappes aériennes à travers le pays, notamment à Kiev. Des forces terrestres russes sont également entrées sur le territoire ukrainien, depuis le nord, l’est et la Crimée annexée.

L’armée russe qui, selon des agences de presse russes, vise les sites militaires ukrainiens avec des « armes de haute précision », a affirmé avoir détruit les systèmes de défense anti-aérienne ukrainiens et mis « hors service » les bases aériennes à travers le pays, sans donner plus de détails. La Russie a affirmé jeudi soir qu’elle avait rempli « avec succès » tous les objectifs fixés au premier jour de son invasion

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.