Présidentielle 2022 : Le Pen, Mélenchon et Zemmour auront-ils leurs 500 parrainages?

0
1047

(Dessin du 24 avril 1h du matin avant l’invasion de l’Ukraine par Vladimir Poutine) La course contre la montre est lancée. Les candidats à la présidentielle ont jusqu’au 4 mars pour faire valider par le Conseil constitutionnel leur candidature. Mais à quelques jours de la date fatidique, certains n’ont toujours pas recueilli les 500 signatures d’élus nécessaires. Marine Le Pen, Éric Zemmour et Jean-Luc Mélenchon, ayant respectivement validé ce mardi soir 393, 350 et 442 parrainages, ont lancé ces dernières heures des appels aux maires pour éviter ce qui s’apparenterait, selon eux, à « un scandale démocratique majeur ».

« Je lance un appel aux maires : si vous ne m’aidez pas, des millions d’électeurs seront privés d’élection », a prévenu, inquiète, Marine Le Pen dans une vidéo publiée lundi sur son compte Twitter. Ce mardi, son entourage a fait savoir que la candidate du Rassemblement national suspendait sa campagne et annulait ses déplacements pour se consacrer à cette tâche.

« On n’arrête pas, c’est épuisant, on perd notre temps à tenter de convaincre les maires plutôt qu’à faire campagne », regrette le député RN Sébastien Chenu. « Avec la fin de l’anonymat, ce système est devenu ridicule, on a des maires qui votent pour nous, dans des communes où on fait 60 %, mais ils ne veulent pas nous parrainer face aux pressions ou pour éviter d’avoir des ennuis dans leur commune », ajoute le porte-parole de la candidate, alors que le Conseil constitutionnel publie chaque semaine les noms des différents parrains.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.