Chalon dans la Rue : 2021 « Une année exceptionnelle »… les regards déjà tournés vers 2022

0
1500

« C’est un succès, avec environ 50 000 spectateurs, l’édition 2021 de Chalon dans la rue a été exceptionnelle », a relevé, Gilles Platret, lundi 26 juillet en fin de matinée. Les directeurs, Bruno Alvergnat et Pierre Dugoreau, ont salué également « la forte implication des différentes équipes » alors que le Sous-Préfet, Olivier Tainturier a évoqué  « l’intelligence collective » du rendez-vous annuel des artistes de rue. Annie Lombard, vice-présidente du Grand Chalon a mentionné « Les nombreux défis qui ont jalonné cette édition »…

Gilles Platret, Annie Lombard, Olivier Tainturier

« LE OUF DE SOULAGEMENT, CE LUNDI MATIN 

Une édition pas comme les autres, sans doute unique alors que le festival d’Aurillac n’aura pas lieu, pour la seconde année. Ce lundi en fin de matinée, dans la cour du Carmel, les équipes techniques du festival, mais aussi de la ville et du Grand Chalon étaient toujours mobilisées pour les rangements. Les élus tout comme les représentants de l’État, des Polices nationale et municipale ou encore des Sapeurs-pompiers, des secouristes de la Croix rouge et de la Croix blanche sans oublier les bénévoles de l’ADAT, du festival ou encore les acteurs du monde du spectacle ont poussé un “Ouf” de soulagement.

DES PÉRIPÉTIES NOMBREUSES CETTE ANNÉE

Le premier magistrat de la ville, Gilles Platret, n’a pas manqué d’énumérer la liste, la longue liste des péripéties ayant jalonné déjà la préparation du festival, « ce n’est que fin mai que nous avons pu connaître qu’il existait une fenêtre pour ce mois de juillet ». Seulement 9 jours avant le lancement du festival, il y a eu l’annonce présidentielle avec le Pass-sanitaire », a tenu à rappeler M. Platret. Au-delà de ces péripéties inhérentes à la crise de la Covid, il est nécessaire de mentionner l’incontournable sécurisation des sites avec le dispositif “ Vigipirate ” et cette année les caprices de dame nature avec les inondations entraînant un déplacement du site d’hébergement temporaire, la tempête dans la nuit de vendredi à samedi et la pluie dans la journée de samedi.

Les directeurs Bruno Albergnat et Pierre Duforeau  » Sans oublier la cyber attaque, une mobilisation exceptionnelle »

UNE ÉDITION UN PEU CONTRAIRE A L’ESPRIT DU FESTIVAL

Lors de ce premier bilan public, le maire lui-même a reconnu  « c’est un succès dans des conditions particulières avec pas moins de 67 lieux clos, sécurisés afin de permettre la liberté de création alors qu’habituellement, les murs tombent, les rues sont ouvertes. Cette année, il a été nécessaire de mettre encore plus de barrières pour que la magie opère… »

Olivier Tainturier ; une première pour le Sous Préfet  » C’est aussi le festival de l’intelligence collective »

2022… COMME OBJECTIF, RECONQUÉRIR LES PUBLICS.

«  Alors que nous ne savons rien du contexte de l’an prochain, notre objectif est de permettre d’avoir un festival renouant avec les publics que nous devons retrouver », a noté Gilles Platret, en remarquant” Nous devons permettre de recoudre le tissu social en protégeant les vies  »…

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.