Chambre de rue pour votre plaisir

1
2669

Ils sont de retour les photographes de rue avec leur bizarre boîte en bois, leur chambre de rue. C’est là que tout se passe, dans le noir total. On y fait la netteté, on met le papier argentique, on expose, on révèle, on y fixe et on sort la photo. La première est en négatif. On la rephotographie avec le même processus et on tient un positif, un beau portrait (ou un duo de portraits), en noir et Blanc.

C’est magique…c’est du temps du 19ème siècle. La chambre de rue fréquentait les marchés et ceux qui n’avaient pas les moyens de se faire tirer le portrait en studio étaient contents de rencontrer cette boîte magique. Le passionné et spécialiste des appareils photos anciens Benoît Capponni  vous explique tout cela dans cette vidéo. Mais, encore mieux, Allez-le rencontrer vers la Cathédrale (en face de la cour de l’évêché qui est fermée au public) et vous pourrez vérifier que contrairement à ce qu’affirment les jeunes générations, il n’y a ni appareil numérique ni imprimante dans la chambre de rue photographique.

  • Benoit Capponi – Spiral
  • ben.capponi@orange .fr
  • lestudiospiral.com
  • spiralcamera.com
  • 06 89 20 65 47

1 Comment

Leave a reply

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.