La ferme des animals au jardin de l’arquebuse

0
1804

Ce 27 juillet 2019, la compagnie Xanadou se produit, dans le cadre de la sélection officielle, au jardin de l’Arquebuse avec le spectacle « La ferme des animals ». La compagnie est composée de cinq comédiens venus de Marseille et d’Ardèche reviennent pour la seconde fois au festival chalonnais. Ils revisitent en pièce de Théâtre le roman de Georges Orwell « La ferme des animaux » publié en 1945 décrivant une ferme dans laquelle les animaux se révoltent, prennent le pouvoir et chassent les hommes.

Devant un public de près de 300 personnes, ils arrivent sur scène surprenant le public, parfois caché dans le public.

La ferme des animals ? Oui, la faute grammaticale est écrite volontairement parce qu’on est tous des animals. Il y a quelques années, alors que le collectif Xanadou était dans le creux de la vague. Boris Zordan comédien et metteur en scène du spectacle s’est formé avec le réseau REPAS (Réseau d’Échanges et de Pratiques Alternatives et Solidaires). Du compagnonnage alternatif et solidaire. Il passe 4 mois à découvrir des structures organisées de manière horizontale, sans chef. Dans le but de trouver d’autres manières de fonctionner, plus égalitaires, plus radicales et s’organiser avec d’autres. Un certain nombre de visites d’organisations notamment dans des structures agricoles, mais pas que, qui ont en commun d’avoir une organisation horizontale.

Production théâtrale autogérée, cette pièce est montée pour « conjurer les démons ». Au sens premier de cette conjuration, Boris Zordan explique l’utilisation d’outils primitifs comme les masques, particulièrement inspiré de son voyage en Haïti à la période du carnaval. Aussi en référence au carnaval populaire de Schignagno dans les alpages italiens.

Les masques tiennent leurs rôles anciens pour donner à la pièce une dimension rituelle et incantatoire propre à conjurer les démons. Dans le tableau présenté ce samedi, les comédiens mettent en scène la question de l’autogestion, des choix de décisions collectives, de l’ambiguïté de la place de leaders dans une organisation non hiérarchisée, parfois difficile. C’est là qu’interviennent leurs désirs de jouer dans des fermes collectives au plus près du décor d’Orwell.

Partout dans la pièce, les artistes abordent et interrogent sur le fonctionnement collectif et ses possibles dérives en s’appuyant sur leurs propres expériences de vies personnelles, et sur leur collectif artistique.

Messages, humoristiques, politiques, inattendus, vous allez vous marrer à ne plus rien y comprendre et vous retrouver dans des contextes que vous n’auriez jamais imaginés. Avec leur sens de l’absurde, qui questionne, découvrez une création de leur monde parallèle et satirique.

Le collectif sera en scène au jardin de l’Arquebuse à Chalon, le dimanche 28 juillet, à 22h30. Il sera aussi présent au festival d’Aurillac du 21 au 24 août prochain.

Les comédiens  : Miguel Aziz Ben Johson, Marie Rubert Franchis, Sarah Ulysse, Boris Zordan et Louis Zampa.

Contact : Boris Zolan – 06.13.16.23.97 ; Site web : www.collectif-xanadou.fr

 

 

Leave a reply

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.