COMITÉ D’ACCUEIL POUR LE PRÉSIDENT ACCARY QUI FAIT DEMI-TOUR

Le président sortant du conseil départemental est aux côtés de ses troupes. Mercredi 23 juin, il a été accueilli par Alain Gaudray, à l’EHPAD de la rue du bois de menuse se trouvant sur le territoire de Chalon 2. Le maire de Fragnes-La Loyére n’était pas le seul pour accueillir M. Accary, il y avait non seulement la directrice du centre hospitalier, des syndicalistes de la C.G.T et le tandem Françoise Pelletier-Verjux et Raymond Gonthier, candidats « Gauche 71 » à Chalon 1. Ces derniers ont fait remarquer avec humour « depuis plusieurs années nous attirons l’attention du Président sur les problèmes du manque de personnels dans ces structures sans être entendus : ! »… Autre remarque, l’établissement se trouve dans le canton de Chalon 2 et non dans le canton 1….

LES CANDIDATS DE GAUCHE ET ÉCOLOGISTES À ACTIVE

Les responsables d’Active, une association régionale œuvrant dans le champ de l’Économie Sociale et Solidaire (E.S.S), créée dans notre ville, il y a plus d’une vingtaine d’années déjà ont exposé aux candidats de gauche et écologistes leurs réalisations et projets. Ces derniers bénéficient de soutiens financiers de la région.

Ils ont rappelé l’importance de l’incubateur, celui du réseau régional des épiceries sociales et solidaires (pas moins de 41 en Bourgogne Franche-Comté) contribuant à l’aide alimentaire et à l’accompagnement social. Marie Guite Dufay, Stéphanie Modde et Jérôme Durain ont mis en avant « la complémentarité de l’E.S.S avec l’économie classique ».

« ILS SONT AGRESSIFS ET EXCESSIFS » POUR CETTE FIN DE CAMPAGNE

Propos communs de Marie Guite Dufay et de Stéphanie Modde, « nos challengers sont  agressifs et excessifs pour cette fin de campagne ». « Sans surprise, cette union avec les écologistes, je l’ai souhaité avant le premier tour » a remarqué Marie Guite Dufay relevant « la complémentarité des deux listes en présence dimanche dernier. Les écologistes se sont engagés à voter le budget, nos différences nous enrichissent et il y a urgence face à l’urgence climatique », a insisté Mme Dufay.

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.