« Nous voulons des paysans et une véritable agriculture paysanne » ont mis en avant tour à tour Sabine Blondeau et Thierry Grosjean, lors du dernier rassemblement de « Nous voulons des coquelicots », qui s’est déroulé, vendredi 4 juillet en fin d’après-midi, entre l’Hôtel de Ville et l’église Saint Pierre.

UN « NON » A UN ÉLEVAGE INDUSTRIEL DE VOLAILLES… UN « OUI » AUX MOBILITÉS DOUCES

Une initiative soutenue localement par une cinquantaine de Chalonnais. Porte-parole de la CAPEN 71 (Confédération des Associations de Protection de l’Environnement et de la Nature), Thierry Grosjean a invité les participants à refuser ma construction d’un élevage industriel de volailles à Sainte-Croix en Bresse, en participant à une enquête d’utilité publique, se déroulant actuellement. D’autres intervenants ont insisté sur les questions de mobilité dans le Chalonnais (1).

DEPUIS DEUX ANS, CHAQUE PREMIER VENDREDI DU MOIS

Localement, ce sont des militants associatifs (2) qui ont relayé l’appel du mouvement « Nous Voulons des Coquelicots » porté par le journaliste Fabrice Nicolino, afin de dénoncer notamment les néonicotinoïdes. La pétition nationale a été signée par plus d’un million de personnes. Le 15 septembre prochain, une délégation nationale sera reçue par la Ministre d’État en charge de la transition écologique, Barbara Pompili « Chaque premier vendredi de chaque mois, depuis deux années, des poignées de citoyens se sont rassemblées devant des mairies » a remarqué Thierry Grosjean. De Chalon à Blanzy en passant par Cluny, Mâcon, Chagny…. »Il y a une prise de conscience de l’opinion publique, faut-il qu’elle se traduise dans les usages administratifs et législatifs, a complété le porte-parole de la CAPEN 71

« LA POSITION ÉCOLOGIQUEMENT IRRESPONSABLE DU DÉPUTÉ EUROPÉEN »

Autre cible, la position du député européen de Jérémy Decercle (L.R.E.M) à propos d’une dérogation accordée aux producteurs de betteraves. « C’est un nouveau reniement », a dénoncé M. Grosjean en remarquant «  C’est un choix autoritaire qui interroge fortement sur l’honnêteté de l’affichage environnemental au plus haut sommet de l’État »…

Parmi les participants vendredi se trouvaient Françoise Verjux Pelletier, conseillère départementale, Mourad Laoués et Christophe Regard élus chalonnais, Annick Bourbon élue de Saint-Loup-de-Varennes, Claire Mallard, co secrétaire régionale d’E.E.L.V. (1) : Réunion de rentrée de l’Association Chalonnaise pour la Transition écologique (A.C.T.E) : mercredi 16 septembre, salle municipale, rue Pierre Bridet (Quartier Saint-Jean-des-Vignes)  à 19 h – L’antenne de Ligue pour la Protection des Oiseaux du 71, sera l’invitée de la réunion mensuelle fixée pour le mardi 13 octobre à 19 h 30. Samedi 26 Sepembre à Saint Marcel, initiatives communes sur les mobilités douces avec diagnostic vélo à Saint Marcel avec Espace Pama-Vélo sur Saône et Acte.au réservoir et accueil de la « Péniche Tournante » (voyage entre les deux maires) jeudi 15 et vendredi 16 octobre au Port Villiers.

(2) Collectif Bien vivre à Chalon – Capen 71 -Acte

Anne Bonniau ( Chalon)
Sabine Blondeau (Nous voulons des coquelicots-Chalon)
Mickaël Bouteilley (A.C.T.E)

Françoise Verjux Pelletier
Liliane Douté
Christrine Laoués

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.