Le vendredi 15 mars, les lycéens criaient : « On est plus chauds, plus chauds que le climat ! ». Le samedi 16 mars après-midi, jour de la marche pour le climat, c’est le tour des parents, des grands parents, des petits frères et sœurs de manifester dans les rues piétonnes de Chalon pour sauver notre planète Terre.

Et ils sont nombreux, plus de 1400 (source policière), sous un beau soleil, de crier leur peur de l’avenir, de l’augmentation des températures, de la fin de la biodiversité, de la pollution de plus en plus forte,… et en somme de la fin de notre belle, enfin de moins en moins belle, planète.

Le Rendez-vous est fixé à 15h, place Saint Vincent… Les marcheurs sont accueillis par la fanfare de l’Arrosoir, en costume nature. Avant le départ dans les rues piétonnes, boulevard de la République, passage devant le Palais de justice et fin Place de Beaune où quelques stands attendent les manifestants, les organisateurs prennent la parole. (Leurs discours à partir de 16 minutes dans notre reportage Vidéo Live FB)

Mickaël Bouteilley, 24ans, président de l’Association Chalonnaise transition écologique (ACTE), un des organisateurs de la Manifestation

Mickaël Bouteilley, 24ans, président de l’Association Chalonnaise transition écologique (ACTE), un des organisateurs de la Manifestation, rappelle les urgences climatiques. Sabine Blondeau, porte-parole du Collectif Citoyen Bien Vivre à Chalon rappelle que « Les plus vulnérables d’entre nous sont les premiers à souffrir de la détérioration de notre planète ». Elle rappelle que justice sociale, climatique et environnementale et démocratie sont un tout. Frédérique Guiraud (Espace PAMA Partage et Mobilités Actives) resitue le problème au niveau chalonnais. Il regrette vivement le manque de pistes cyclables à Chalon, constatant que « Chalon ne bouge pas, sur ce sujet, elle est même classée F dans sa catégorie ».

Catherine Sauzet, du Collectif pour un urbanisme responsable, rappelle : « les mobilisations du Collectif contre le projet de construction d’un centre commercial accueillant l’enseigne H & M (voir tous nos reportages), place Général De Gaulle. Elle informe que cette implantation est actuellement bloquée par un recours en justice d’une élue de l’opposition. Elle exprime les inquiétudes du collectif à l’égard de l’aménagement du quai Gambetta, avec notamment des menaces pour les arbres qui font partie depuis longtemps du paysage chalonnais. Elles rappellent la nécessité de consulter, avec auparavant de véritables débats publics les Chalonnais sur des projets importants qui les concernent directement, une sorte de RICM, Référendum d’Initiative Citoyenne Municipale. On verra en 2020 comment les candidats aux municipales se positionneront sur la participation citoyenne des habitants aux grands projets.
Daniel Faivre, Gilet jaune historique, a pris aussi la parole, faisant le rapprochement entre le combat des Gilets jaunes et la Marche pour le Climat. Parmi les marcheurs climatiques, on note la présence des associations, Nous voulons des coquelicots, la Forêt gourmande de Diconne (Canton de Pierre de Bresse)… et du syndicat la Confédération Paysanne.

Les conseillers municipaux EELV Mourad Laoués et PS Nathalie Leblanc sont présents. Une trentaine de Gilets jaunes s’est associée à la manifestation.

Place de Beaune, Thierry Grosjean, Président de la Capen 71 (Confédération des Associations de Protection de l’Environnement et de la Nature), se félicite du succès de cet après-midi climatique et aussi de la motivation des jeunes lycéens la veille.

Le mouvement prend de l’ampleur. Il y a urgence. D’autres actions sont donc prévues, «très prochainement». L’environnement reprend toute sa place… et les candidats aux Européennes et aux municipales devront ne pas oublier la demande citoyenne non seulement par des paroles, mais surtout par des actes tenus.

1 COMMENTAIRE

  1. […] Le vendredi 15 mars, les lycéens criaient : « On est plus chauds, plus chauds que le climat ! ». Le samedi 16 mars après-midi, jour de la marche pour le climat, c’est le tour aux parents, aux grands parents, aux petits frères et sœurs de manifester dans les rues piétonnes de Chalon pour sauver notre planète Terre… Lire la suite […]

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.