Les lycéens chalonnais plus chaud que le climat.

0
117

Ce vendredi 15 mars, « On est plus chauds, plus chauds que le climat ! » scandent dans les rues de Chalon près de 300 lycéens. Ce vendredi est la grande mobilisation mondiale pour le climat. Événement majeur de l’histoire, la jeunesse mobilisée partout en France répond en masse à l’appel de la militante suédoise pour le climat, Greta Thunberg. À Chalon, les jeunes collégiens et lycéens se préparent à arpenter les rues du centre-ville. Derniers coups de pinceau et bombe de peinture avant le début de la marche.

Les organisateurs, Jean-Baptiste Jaillet et Charles Hohweiller tous deux lycéens sont à l’origine du rassemblement ici à Chalon. Le mouvement nommé YouthForClimate, (jeunesse pour le climat) est un mouvement international de jeunes élèves quittant l’école pour participer à des manifestations pour l’action climatique. Le mouvement chalonnais porte le nom de YouthForClimate. Chalon. Très motivés, et aidés par les réseaux sociaux, deux semaines seulement suffisent pour rassembler.

Plusieurs objectifs les amènent à se réunir ce vendredi 15 mars. Le premier étant de répondre à l’appel international. C’est environ 300 personnes qui sont regroupées ce vendredi place de l’hôtel de ville. Une cause qui touche les jeunes qui s’inquiètent pour leur avenir.

En effet, selon le chef des Nations Unies Antonio Guterres, nous aurions deux ans pour agir contre le réchauffement climatique avant que les choses ne deviennent irréversibles. Cette annonce en septembre dernier a fait l’effet d’une bombe à retardement. Il n’y a plus de temps à perdre !

Un discours plein d’espoir, qui revient chez l’ensemble des participants. Beaucoup de jeunes sont là, dans une ambiance plus que bon enfant. Pancartes à profusion, jeux de mots et slogans percutants. Ils sont là, « tous plus chauds que le climat ».

 Un sentiment d’incompréhension ressenti chez certains, mais tout en positivité avec l’envie de changer les choses. Des jeunes qui souvent ne se sentent pas assez écoutés et pris au sérieux.

Parmi le cortège, on retrouve aussi des associations locales engagées pour l’environnement comme ACTE (Association Chalonnaise pour la Transition Écologique) qui apportent leur soutien auprès des jeunes manifestants.

 

Alors que les derniers événements qui font l’actualité environnementale sont navrants. On peut se demander encore aujourd’hui pourquoi ? Pourquoi des navires transportent encore des produits toxiques par la mer ? C’est aussi contre ce genre d’événements que les jeunes manifestent. Les manifestants s’appuient sur l’urgence de la situation établie par les différents scientifiques pour demander aux dirigeants politiques des actions plus radicales en faveur du climat, de la biodiversité, de l’humanité.

Voir notre reportage VIDÉO

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.