Depuis toujours, l’humanité a été en mouvement. Comme le rappelle l’Organisation des Nations Unies (ONU), certaines personnes se déplacent pour trouver un travail, des opportunités économiques, pour rejoindre leur famille ou étudier. Fuir un conflit, les persécutions, le terrorisme ou les violations des droits de l’homme.

D’autres, encore n’ont pas d’autre choix que de se déplacer face aux effets des changements climatiques, aux catastrophes naturelles ou à d’autres facteurs environnementaux.

Selon l’Organisation Internationale pour les migrations (OIM), un «migrant » s’entend de toute personne qui quitte son lieu de résidence habituelle, qui franchit une frontière internationale, qui se déplace, à l’intérieur d’un État, quels que soient (son statut juridique ; le caractère, volontaire ou involontaire du déplacement ; les causes du déplacement ou la durée de son séjour).

Centre de rétention administrative de Lyon (CRA)

ChalonTV a voulu être au plus près de ces êtres de voyage, dans leur démarche d’intégration, dans en quelque sorte, leur seconde naissance.

L’équipe a donc assisté sur plusieurs mois de 2019 à des cours de français encadrés par plusieurs associations chalonnaises. Les associations chalonnaises s’occupant des migrants et de l’apprentissages pour eux du FLE sont nombreuses ici et ailleurs. Un véritable réseau de solidarité et d »humanisme…

Hasmik ancienne professeur de stylisme dans son pays d’origine l’Arménie

Hasmik ancienne professeur de stylisme dans son pays d’origine l’Arménie

Elle rencontre, en lien avec l’association PEL’MELHasmik ancienne professeur de stylisme dans son pays d’origine l’Arménie. Elle raconte son histoire.

Fuyant la crise politique et sociale de son pays en raison de la pauvreté et de la corruption qui y règnent, elle est accueillie à son arrivée par son beau-frère, sa compagne et d’autres familles arméniennes qui l’aide notamment pour les démarches administratives.

En juillet 2019, Hasmik se préparait à passer le DELF* (Diplôme d’Études en Langue Française) de niveau A2. Comme beaucoup, avant de s’exiler, très peu connaissent la langue de Molière, mais endurent ses particularités, ses difficultés…

Elle qui était professeur de stylisme à l’académie des beaux-arts en Arménie et qui travaillait dans une maison de mode. Pour arriver à ses objectifs d’apprentissage, Hasmik trouve de l’aide auprès des bénévoles de différentes associations et plus particulièrement PEL’MEL’ pour se préparer au diplôme d’études en langue française B1 qui reconnaît son niveau. L’accompagnement est gratuit et individualisé, en fonction des disponibilités de chacun. Les sujets pédagogiques sont adaptés aux différents apprenants.

Son rêve est de poursuivre sa vie dans l’industrie de la mode, en France. La France qui représente pour elle le centre du monde de la mode.

Ibrahim, ancien apprenant de l’Association de Solidarité avec les Travailleurs Immigrés (ASTI) – Darfour

Arrivé en France en 2017, ce jeune homme de 27 ans raconte tout le chemin parcouru depuis son pays d’origine jusqu’à l’obtention d’un précieux « sésame » il y a quelques mois. Pour des raisons de confidentialité et pour ne pas remettre en cause sa sécurité, il se présente à la caméra sous un autre nom.

Depuis 2003 à ce jour, le Darfour, région du Soudan, est le théâtre d’un conflit sanglant. Le bilan exact des victimes civiles dues au conflit est imprécis, mais certaines estimations l’évaluent à plus de 500 000 victimes.

Enfant du Darfour, il voit son village brûler, et reste pendant près de dix ans dans un camp de réfugiés au soudan à Geneina et il obtient tout de même son BAC littéraire. Menacé pour sa sécurité, Ibrahim part dans la ville de Khartoum en 2013. C’est là que va commencer son long parcours.

Grâce à ses études et c’est quelque notion de français. Il continua son chemin en Europe….  Vers la France.

Se perfectionner en français ou dans toute autre langue étrangère n’est donc pas évident et demande patience et courage. Pour son intégration, Ibrahim comprend l’importance d’être entouré.

Alphabétisation, cours de français, soutien scolaire, activité manuelle ou d’écriture, l’asti, l’association présente dans différentes villes de France, vient en aide aux personnes migrantes depuis près de 40 ans. Elle prend sous son aile Ibrahim. Après, Paris, Decize dans la Nièvre, c’est au bout de deux ans après son arrivée qu’il obtient son titre de séjour (réfugié). C’était au mois de mars 2019, huit mois d’attente après sa demande.

Selon l’OFPRA, Office français de protection des réfugiés et apatrides*, en 2018 c’est 122 743 demandes d’asiles accordées. En hausse de près de 22 % par rapport à 2017 pour un délai de traitement réduit à 112 jours contre 147 en 2017.

Il se consacre maintenant à ses projets plus sereinement. Il se consacre à son projet d’insertion professionnelle en entamant une pré formation au métier d’électricien.

Autre structure Chalonnaise qui adopte une démarche différente dans son projet d’accompagnement, mais qui intervient en complémentarité des associations.

Sarah Desbrosse – CICFM

Sarah Desbrosse, Animatrice du Centre Interculturel Conseil Formation Médiation (CICFM)

Le but, pour chaque bénéficiaire est de découvrir la vie de citoyen, le fonctionnement, les us et les coutumes en France. Chalon TV a rencontré une des bénéficiaires de ce centre.

Ritta, ancienne bénéficiaire des cours de français du CICFM – Syrie

Elle quitte à 17 ans son pays à cause de conflits politiques, elle quitte ses amis d’enfance avec qui elle a grandi. Un périple en voiture jusqu’au Liban et en avion de Grèce jusqu’en France avec sa petite sœur et sa mère.

Pour son intégration le CICFM a apporté son aide pour les cours de français. Pour son bac elle a dû préparer en un an ce qu’un lycéen français prépare en 3 ans.Grâce à l’obtention de son bac, Ritta souhaite faire sa première année de faculté de médecine à la rentrée

Ritta

Conclusion :

Alors qu’encore tant d’hommes, femmes et enfant quittent tout et risquent leur vie pour une vie meilleure en traversant les mers. La plupart du temps chacun de ces hommes et femmes, ces êtres humains ne savent même pas leur destination finale ici en Europe. Dans ce reportage, l’équipe a rencontré des personnes qui avaient étudié dans leur pays d’origine, mais pour la plupart d’entre eux, le plus grand nombre n’ont jamais entendu un mot de français auparavant. C’est grâce au travail des associations, aux personnes pour la plupart qui n’ont jamais été professeur, n’ayant jamais obtenu de certificat d’aptitude à l’enseignement. Ces hommes, ces femmes, actifs ou retraités qu’on appelle bénévoles, quand l’état est désemparé, jouent un rôle très important dans l’accueil et l’intégration des migrants.

Les chiffres sont à réactualisés – Cette carte a pour vocation de montrer les mouvements migratoires

La parole de l’Etat :

L’immigration est un problème majeur de notre société, problème qui fait grand débat, pas toujours républicain et humaniste. ChalonTV a voulu demander à l’État quelle est sa politique migratoire actuellement, au moment où le Président Macron remet le sujet en débat.

Nous voulions évoquer l’OFPRA (Office français de protection des réfugiés et apatrides), la CNDA (Cour nationale du droit d’asile), les CRA (centres de rétention administrative), parler de chiffres, d’accueil… (Voir notre reportage vidéo « CRA, retenus en attente d’éloignement », sur le CRA de Lyon)

Nous avons donc le 4 juillet demandé, au service communication de la Préfecture, de pouvoir interviewer un représentant de l’État sur ces sujets. Fin septembre, la demande a été transférée à la sous-préfecture de Chalon. Il était prévu une Interview de M. le Sous-Préfet, puis des écrits. Ce mardi 8 octobre, dernier jour de montage de ce reportage, nous avons appris qu’il n’y aurait rien. Donc l’État ne communiquera pas sur ce sujet devant nos caméras, ce que nous regrettons très fortement et ce n’est pas faute d’avoir essayé… depuis juillet à octobre

DELF et DALF

*Le DELF et le DALF sont les diplômes officiels délivrés par le ministère français de l’éducation nationale, pour certifier les compétences en français des candidats étrangers et des Français originaires d’un pays non francophone et non titulaires d’un diplôme de l’enseignement secondaire ou supérieur public français. Le DELF se compose de 4 diplômes indépendants, correspondant aux quatre niveaux du Cadre européen de référence pour les langues

Adresses Utiles

Association PEL’MEL – 2 Allée Louise Michel – 71100 Chalon-sur-Saône –
Tél. : 06 82 41 00 03 – danielle.berthier@sfr.fr
http://pel-mel-chalon.asso.fr

CICFM (Centre Interculturel Conseil Formation Médiation) : 7 r Ancien Collège, 71100 CHALON SUR SAÔNE – 03 85 48 08 44

ASTI (Association de Solidarité avec les Travailleurs Immigrés ) : 2 cours Marcel Pagnol, 71100 CHALON SUR SAÔNE – 03 85 43 57 11

Les Restos du Coeur, comme bien d’autres associations, donnent aussi des cours de FLE

Ce reportage vidéo est sortie le 9 octobre 2019 par une projection publique à la Maison des associations de Chalon devant une trentaine de personnes, souvent membres d’associations s’occupant de migrants ou migrants elles mêmes. Le reportage est réalisé par Ashley Blirando, service civique de l’association. La soirée s’est terminée par une dégustation de pâtisserie orientale fabriquée par Karima…

Ahsley Blirando, réalisatrice du reportage de 40 minutes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.