Alors que le ministère de l’Intérieur avait qualifié d’« attaque » l’intrusion de dizaines de manifestants en fin de cortège dans l’hôpital parisien, plusieurs témoignages et vidéos sont venus battre en brèche cette version. « Il est temps que ce ministre rende des comptes. Ça fait trop de fake news lancées par ce gouvernement », a lancé jeudi soir Yannick Jadot, tête liste Europe Ecologie-Les Verts aux européennes lors d’un meeting à Bordeaux.

« Je pense qu’il serait légitime qu’il y ait au moins une commission d’enquête parlementaire pour savoir si c’est lui qui se met à la faute ou si c’est une politique beaucoup plus large, beaucoup plus délibérée, beaucoup plus systémique dont il n’est simplement aujourd’hui que le porte-flingue », a-t-il ajouté.

A noter que jeudi matin, Yannick Jadot avait lui même dénoncé sur RTL une « intrusion heureusement manquée », qu’il avait jugé «dramatique ». Benoît Hamon appelle à la démission de Castaner en cas de « mensonge délibéré » Si les réactions politiques se sont d’abord concentrées sur l’exaction supposée à La Pitié, la communication gouvernementale s’est depuis retrouvée au centre des critiques de l’opposition qui a accusé le ministre de mentir et lui a demandé de « s’expliquer ».

Jean-Luc Mélenchon parle du « mensonge de Castaner sur la pseudo-attaque » de la Pitié. Et le député enfonce le clou en parlant des « mensonges de Benalla ». « La vérité, première victime des hommes de main de Macron », conclut-il.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.