Gén&Zic, association pour guérir d’une maladie rare

0
156

CTV reçoit sur ses projecteurs, Sébastien Bey, président de l’association Gen&zic. Cette association consacre son action pour faire avancer la recherche sur une maladie génétique rare la Glycogénose de type 1. Elle touche près de 200 personnes en France dont Rémi, le fils de Sébastien Bey, né le 11 janvier 2003.

Rémi et son père Sébastien, créent en 2008 l’association Gen&Zic (Génétique et Musique) dans le but de récolter des fonds au profit de la recherche médicale. Rémi décède le 18 janvier 2018. Sébastien décide alors de se consacrer pleinement à l’association et multiplie les actions et manifestations pour soutenir le Projet Inserm Lyon U1213.

Gen&Zic est animé par 17 bénévoles, 1 salarié en CDI et regroupe plus de 2000 membres.

Actuellement, grâce à leurs actions, l’association finance intégralement le poste d’une technicienne de laboratoire au coeur de l’Inserm U1213, Alexane Canella.

L’Inserm Lyon U1213 travaille sur les pathologies caractérisées par une dérégulation de la glycémie comme le diabète de type 2 (trop de sucre) et la glycogénose de type 1 (pas assez de sucre)

 

L’association avait une série de Rendez-vous, qu’hélas, le Covid-19 a a fait annuler comme les 10 et 11 juillet le St Rémy Blue Festival avec Jean-Félix Lalanne, Mickael Jones…et le 30 octobre Guitare et Guérison 3e édition ave le guitariste Sylvain Luc et Lady Java et ses garçons

Association Gen&zic – 4 rue Jules Ferry – 71100 Chalon – 06  03 00 45 60 – gen.et.zic71@gmail.com – www.srbfestival.com

Sources : Gen&Zic

+ CTV 

La glycogénose, une maladie liée à l’entreposage du glycogène* (glucose) dans le foie, a été subdivisée en une dizaine de types différents, chacun étant basé sur la déficience de l’enzyme particulière régulant les taux de sucre sanguin.
La glycogénose de type 1 est causée par une déficience de l’enzyme glucose-6-phosphatase, une enzyme qui contribue à maintenir une glycémie normale durant les périodes de jeûne.

Symptômes

Cette déficience est la source d’un grand nombre d’anomalies, telles que des retards de croissance, un foie très volumineux, et un abdomen enflé et distendu.

Diagnostic

L’anomalie dans l’analyse chimique du sang est indiquée par un taux abaissé de glucose et des taux plus élevés que la normale de lipides et d’acide urique.

Traitement

Par le passé, on traitait les patients en les nourrissant fréquemment durant la journée et quelquefois durant les heures normales de sommeil, ce qui obligeait à les réveiller. C’était le traitement accepté jusque vers les années 1966-67. Toutefois les patients continuaient à avoir une croissance physique difficile et des analyses sanguines insatisfaisantes.

À partir de 1967, les chirurgiens ont pratiqué une dérivation (ou shunt) portocave qui détournait le sang autour du foie. Chez certains patients on pouvait constater une amélioration de la condition physique observable et une amélioration des résultats biochimiques des analyses sanguines à la suite de cette procédure. En 1974 on s’aperçut que les patients se portaient extrêmement bien si le taux de sucre sanguin était maintenu dans les limites normales au moyen de fréquents apports de nourriture pendant la journée et par l’infusion dans l’estomac d’une solution à haute concentration de glucose pendant la nuit. En maintenant le niveau du glucose sanguin soit par alimentation intra-veineuse totale soit par infusion continue dans l’estomac de nourritures à haute teneur en glucose, on a constaté qu’il était possible d’inverser tous les signes physiques et chimiques de la maladie.

Une technique de gestion de la glycémie a été mise au point. Elle consiste à insérer tous les soirs un tube naso-gastrique dans l’estomac, par lequel on infuse une solution à haute concentration de glucose de manière à maintenir le taux du sucre sanguin entre 75 et 120 (entre 5 et 7 mmol/L). Dans la journée on enlève le tube et on donne au patient, toutes les 2 heures 1/2 à 3 heures 1/2, une ration alimentaire riche en féculents. Avec cette technique, on assiste à un renversement complet de la plupart des anomalies physiques et biochimiques. Chez les jeunes enfants le tube devra être utilisé chaque soir, mais les médecins pensent que ce ne serait peut-être plus nécessaire après la puberté.

La greffe hépatique représente une thérapie efficace pour les personnes ayant atteint un stade avancé de la maladie

  • Substance glucidique stockée dans le foie et les muscles, formant une réserve importante de glucose pour l’organisme

Sources : https://www.liver.ca/fr/

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.