Devant collège Doisneau, l’équipe composée de Sandra Gaudillère, d’Yvan Maréchal, de Marie Jo Grosjean et de Jean Michel De Almeida, a présenté sa candidature aux élections départementales dans le secteur de Chalon 3.

ÉDUCATION ET SOCIAL… COMME PRIORITÉS 

Au cœur de ce canton, comptant la ville de Chatenoy-le-Royal mais aussi une partie non négligeable de Chalon avec les quartiers Boucicaut, Verrerie, Bellevue, Les Charreaux, Saint Cosme notamment. L’éducation pour cette équipe de gauche est une priorité affichée.

Le social, tient une place importante dans le programme de cette liste entend comme leurs collègues présents sur les cantons de Chalon 1 et de Saint Rémy porter à la fois des valeurs de gauche, d’une autre gauche, plus citoyenne, œuvrant avec les différents acteurs du monde économique, associatif, sportif, culturel… »Nous ne sommes pas de la gauche tiède » affirment les candidats dénonçant leurs adversaires de droite qui mettent en avant « La chasse aux pauvres plutôt que la chasse aux réelles fraudes fiscales »…

Sandra Gaudillère et Yvan Maréchal : Titulaires

TRANSITION ÉCOLOGIQUE ET JUSTICE SOCIALE

Dans leurs engagements, la démocratie locale, la justice sociale et la transition écologique tiennent une place importante. « Pas question de dissocier la transition écologique de la justice sociale », remarquent les candidats. « Il ne faut pas stigmatiser, mais au contraire accompagner, soutenir et éviter de culpabiliser », relèvent les candidats.

Ces derniers ne manquent pas d’avancer comme proposition un R.S.A jeunes pour les 18-25 l’accompagnement des seniors ou encore les personnes en difficulté. Ils évoquent l’égalité des droits, l’indispensable travail collectif, une plus juste répartition des revenus… Lors de leurs déclarations de candidatures, ils n’oublient pas les premières de cordées, mises en avant lors de la récente crise sanitaire et souhaitent une revalorisation salariale de ces professions.

Marie-Jo Grosjean et Jean Michel De Almeida : Suppléants

« LE FAIRE AVEC ET NON LE FAIRE POUR »

Tel est le sens de ces candidatures, portées à la fois par le « Printemps chalonnais » et bénéficiant des soutiens du P.C.F, de La France Insoumise, de la Gauche Républicaine et Sociale, de responsables syndicalistes, associatifs et de non encartés.

QUI SONT-ILS ? 

LES TITULAIRES, 

SANDRA GAUDILLERE : Professeur certifié des écoles, maman de 4 enfants, responsable syndicale, militante de longue date…

YVAN MARÉCHAL : À travaillé dans des cabinets d’études et de conseils pour les collectivités territoriales. Franc-comtois d’origine, Chalonnais depuis 12 ans, père de deux enfants.

LES SUPPLÉANTS, 

MARIE-JO GROSJEAN : Éducatrice spécialisée en ESat- Responsable syndicale de longue date.

JEAN-MICHEL DE ALMEIDA : Professeur des écoles après avoir été maraîcher, il est militant syndical et politique. Cosecrétaire de la section du P.C.F du Grand Chalon.

LE PROLONGEMENT D’ENGAGEMENTS FAMILIAUX 

Les deux suppléants ont « baigné » dans la vie politique très jeunes, leurs parents possédaient déjà de forts engagements reconnus sur le Chalonnais.

Pour les parents de Marie-Jo, Yvonne et Jacques Grosjean, ils étaient pleinement impliqués dans la vie associative et politique à Chatenoy et à Chalon (Famille chalonnaise – Maison de la Culture- PS ; etc.).

Pour le père de Jean-Michel, Jean De Almeida il était militant syndical et communiste, un temps responsable de la C.G.T à Saint-Gobain. Il a été conseiller municipal de Chalon de 1977 à 1983, du temps de l’Union de la gauche… Des engagements semblables à ceux du père de Florence Folléat, candidate sur l’autre liste de gauche (PRG-PS-EELV) en présence sur ce même canton !

 

Nos photos : L’équipe du Printemps chalonnais

Sandra Gaudillère et Yvan Maréchal : Titulaires

Marie Jo Grosjean et Jean Michel De Almeida : Suppléants

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.