1er mai : Pas de manifestation, mais des revendications avec la L.D.H

0
994

Aline et Philippe sont des citoyens san-rémois engagés, de longue date, pour de nombreuses causes féministes, laïques et sociales. Ils ont des responsabilités au sein de la section locale chalonnaise de la Ligue des Droits de l’Homme (L.D.H)

Bien que ne pouvant manifester ce premier mai, ils ont tenu à confectionner un panneau revendicatif exprimant des inquiétudes à l’égard des restrictions nombreuses prises dans le cadre de l’État d’urgence décrété. Ces restrictions perdureront bien après le 11 mai prochain, c’est ce qu’ils veulent dénoncer comme d’autres afficheront ce vendredi un morceau de chiffon rouge à leur fenêtre.

Photo : Capture d’écran -réseau social.

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.