Sondage de la présidentielle : Macron perd des plumes, Lassalle dépasse Hidalgo

0
575

Emmanuel Macron perd un point dans notre sondage Ifop-Fiducial pour Paris Match, LCI et Sud Radio. Il reste néanmoins en tête avec 30% des intentions de vote, loin devant Marine Le Pen stable à 18%.

La volonté d’Emmanuel Macron de ne pas débattre avant le premier tour de l’élection présidentielle lui joue-t-elle des tours ? Son passage mitigé lors de la soirée «La France face à la guerre» lundi soir a en tout cas eu un effet négatif, si l’on en croit notre sondage quotidien de la présidentielle en temps réel Ifop-Fiducial . Le président de la République perd 1 point pour retomber à 30% des intentions de vote au premier tour. Pas de panique pour le chef de l’Etat : il conserve douze points d’avance sur la candidate du Rassemblement national Marine Le Pen stable à 18% et dix-sept sur le troisième Eric Zemmour, qui regagne 0,5 point pour atteindre 13%. Respectivement quatrième et cinquième de notre consultation, Jean-Luc Mélenchon (12%) et Valérie Pécresse (11%) sont stables.

A gauche, Yannick Jadot reprend lui aussi un demi-point pour atteindre 5,5% des intentions de vote. L’écologiste a la plus faible sureté des choix (40%) des six candidats au-dessus de la barre des 5%. Si la candidate socialiste Anne Hidalgo est stable à 2% des intentions de vote, elle est désormais dépassée par le centriste Jean Lassalle, qui a pourtant déclaré qu’il pourrait se retirer de la course à la présidentielle. Les personnes sondées prêtes à voter pour la maire de Paris sont de surcroit que 38% à être sûres de leur choix. Peut-être marquée au fer rouge par son étiquette parisienne, Anne Hidalgo ne convainc pas les électeurs des classes populaires et surtout les jeunes, avec 0% chez les moins de 24 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.