Vendredi 21 mai au matin, se sont déroulées à l’église du village, les obsèques d’Henri Wala, maire de Saint-Loup-de-Varennes de 1986 à 2001. Ancien maître d’œuvre, installé durant de longues années, rue d’Autun, M. Wala, a présidé durant une dizaine d’années l’association départementale des anciens maires et adjoints de Saône-et-Loire dont il était président d’honneur.

UN DÉBUT DE MANDAT DANS UN CONTEXTE PARTICULIER

Conseiller municipal en mars 1977, aux côtés de Jean Durand, Henri Wala accède aux de fonctions de premier adjoint en mars 1983, aux côtés de Julien Chambion. Il succède à ce dernier en 1986, aux fonctions de maire. La transition aurait pu apparaître facile, mais de nouvelles cicatrices surgissent l’année suivante, suite à disparition tragique et aux retrouvailles du corps de Sylvie Aubert. La jeune caissière est originaire de la commune, son père Louis, agriculteur est conseiller municipal. La population s’était fortement impliquée dans un comité de soutien présidé alors par le dynamique Jean Févre, premier adjoint… Ces épisodes marqueront discrètement Henri Wala, qui avait connu, un drame personnel.

Gérard Rigaud, maire depuis près d’une année prononce l’éloge funèbre

UN ADMINISTRATEUR FAISANT PREUVE DE PONDÉRATION

Entre une commune résidentielle avec de nouveaux besoins en équipements collectifs et quelques élus actifs, Henri Wala a su faire de « pondération », voire de « modération » en imposant un certain sens de la diplomatie communale à laquelle sont tant attachée nombre de maires…

Lors de la cérémonie religieuse, les responsables laïques de l’équipe d’accompagnement ont rappelé que le défunt était né en Belgique. C’est ensuite, dans la brousse, en Afrique, en qualité de rédacteur des cartes que s’est amorcé une longue carrière professionnelle, puis familiale avec Monique.

DE NOMBREUSES RÉALISATIONS 

Gérard Rigaud maire a lu le message rédigé par Serge Gauthier, le président de la section locale des anciens combattants, évoquant la réorganisation en 1999, de cette société de la commune.

Au nom du conseil municipal, M.Rigaud a évoqué les initiatives et réalisations impulsées sous les mandats d’Henri Wala : l’aménagement des ateliers municipaux, la maison des jeunes, celui du centre bourg avec l’enfouissement des réseaux, le réaménagement de la salle des fêtes Marie Chevardin avant la fin de son dernier mandat, voilà plus de vingt ans déjà.

D’anciens maires avec J.P Emorine et Michel Daydé

DE NOMBREUX ÉLUS ET ANCIENS ÉLUS 

Dans l’assistance avaient pris place, les élus municipaux de Saint-Loup avec Françoise Gaudillére première adjointe, Francis Debras, ancien maire qui succéda, il y a vingt ans déjà à M. Wala, Robert Duvernay et Patrick Le Gall, anciens maires de Varennes le Grand, Jean Paul Emorine ancien sénateur, Michel Daydé, ancien maire de Granges, président de l’association des maires et anciens maires du département avec une forte délégation : André Renaud, ancien maire de Lessard-le-National, Michel Cessot, ancien maire de Mellecey… M.Mottet ancien maire de Marnay, Jean François Drillien, président de la FNACA, Jean Claude Allary…

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.