Redoine Faïd mis en examen pour son évasion, retourne en prison

0
2519

Le braqueur Redoine Faïd, interpellé mercredi 3 octobre avant l’aube dans l’Oise, trois mois après son évasion spectaculaire de la prison de Réau (Seine-et-Marne), a été mis en examen et de nouveau incarcéré, a annoncé dans la soirée une source judiciaire.

Redoine Faïd, son frère Rachid, ainsi que ses neveux Liazid F. Et Ishaac H., interpellés au même moment à Creil, ont été mis en examen pour « évasion en bande organisée », « détournement d’aéronef », « enlèvement et séquestration », « infraction à la législation sur les armes de catégories A et B en réunion », « recel, de transport d’armes ou engin explosif » et « association de malfaiteurs en vue de la commission d’autres crimes ».

Les frères Faïd, qui devront également répondre du chef de « refus d’obtempérer », ont été placés en détention provisoire conformément aux réquisitions du parquet. Le juge de liberté et de détention (JLD) n’a, à cette heure, pas encore statué sur la situation des deux autres mis en examen.

Braqueur multirécidiviste et médiatisé, Redoine Faïd a été arrêté sans heurts mercredi à 4 h 20 dans un appartement en même temps que son frère Rachid, un neveu et l’occupante de ce logement, une jeune femme, dont la surveillance a permis de remonter jusqu’à eux, a expliqué à la presse le procureur de Paris, François Molins.

Celle-ci avait été géolocalisée grâce à une ligne téléphonique utilisée par les malfaiteurs. Les enquêteurs l’ont notamment vue prendre dans la nuit de samedi à dimanche dans sa voiture une personne en burqa « dont l’allure laissait supposer qu’il pouvait s’agir d’un homme ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici