Marine Le Pen perd la présidentielle pour la troisième fois

0
458

Veste sombre, mine grave, Marine Le Pen est montée sur scène, dimanche 24 avril à 20 h 10, pour reconnaître sa défaite à l’élection présidentielle. La candidate du Rassemblement national (RN) perd avec un écart de plus de seize points, à 41,2 % contre 58,8 % pour Emmanuel Macron, selon les premières estimations. Elle atteint, toutefois, un niveau inédit pour l’extrême droite – elle avait obtenu 33,9 % des suffrages en 2017. Quelque 500 militants ont crié « Merci ! » et « Marine ! », serrés entre les colonnades du Pavillon d’Armenonville, à la lisière du bois de Boulogne, dans le 16e arrondissement de Paris, au milieu de quelque 500 journalistes accrédités.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.