Marine Le Pen, Éric Zemmour et Nicolas Dupont-Aignan obtiennent leurs 500 parrainages

0
483

Dans la dernière ligne droite, trois candidats qui étaient en difficulté dans leur collecte de parrainages d’élus viennent d’atteinte la barre des 500 signatures, nécessaire pour participer à l’élection présidentielle. Marine Le Pen (Rassemblement national), Éric Zemmour (Reconquête) et Nicolas Dupont-Aignan (Debout la France) sont désormais officiellement sur la ligne de départ pour le premier tour du 10 avril, selon le dernier décompte publié ce 1er mars par le Conseil constitutionnel. Les élus ont jusqu’au 4 mars pour envoyer leur parrainage aux Sages, date de la dernière vague de la publication des parrainages.

Marine Le Pen pourra donc concourir à sa troisième élection présidentielle. En date du 1er mars, elle recueille de justesse le nombre de signatures nécessaires, avec 503 officiellement réceptionnées et validées par le Conseil constitutionnel. Son concurrent d’extrême droite Éric Zemmour fait mieux qu’elle, en réunissant 620 paraphes d’élus. Entre le 24 février et aujourd’hui, l’ancien polémiste vedette de CNews en a reçu 205. Nicolas Dupont-Aignan, président de Debout de la France, est également officiellement lancé dans sa troisième présidentielle, avec 532 parrainages.

Les trois candidats précédemment cités rejoignent donc l’actuel président en exercice non déclaré Emmanuel Macron, Valérie Pécresse, Anne Hidalgo, Jean-Luc Mélenchon, Yannick Jadot, Fabien Roussel, Jean Lassalle ou encore Nathalie Arthaud. Ce qui porte le nombre de candidats actuellement à 11, soit le nombre atteint en 2017, une fois la période de parrainage achevée. À trois jours de la clôture, Philippe Poutou, malgré 99 nouveaux parrainages enregistrés ce mardi, est en mauvaise posture. Il lui manque 158 signatures pour espérer participer.

François Asselineau, le candidat de l’UPR, qui avait réussi à réunir 500 parrainages en 2017, en est cette fois loin : il n’en a que 263. Quant à Christiane Taubira, la candidate désignée par la Primaire populaire, l’exercice s’annonce encore plus difficile. Avec 181 signatures, elle n’a recueilli qu’un gros tiers des signatures nécessaires.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.