Emmanuel Macron souhaite un prompt rétablissement « et peut-être une forme de sagesse » à la septuagénaire blessée à la tête samedi lors d’un rassemblement de « Gilets jaunes » dans le centre ville de Nice, suscitant immédiatement un début de polémique. « Je souhaite d’abord qu’elle se rétablisse au plus vite et qu’elle sorte rapidement de l’hôpital, et je souhaite la quiétude à sa famille. Mais pour avoir la quiétude, il faut avoir un comportement responsable », déclare le chef de l’Etat dans un entretien accordé à Nice Matin.

« Je pense que quand on est fragile, qu’on peut se faire bousculer, on ne se rend pas dans des lieux qui sont définis comme interdits et on ne se met pas dans des situations comme celles-ci », ajoute-t-il. « Cette dame n’a pas été en contact avec les forces de l’ordre », poursuit-il, avant de conclure : « Je lui souhaite un prompt rétablissement et peut-être une forme de sagesse. »

Une enquête a été ouverte par le parquet de Nice à la suite des blessures de la militante associative, âgée de 73 ans, qui a chuté au moment où les forces de l’ordre chargeaient pour disperser les manifestants sur la place Garibaldi, une zone interdite aux manifestants.

Son avocat, Arié Alimi, a annoncé qu’une plainte serait déposée pour « violences volontaires avec armes en réunion par personnes dépositaires de l’autorité publique sur personnes vulnérables ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.