Macron rend hommage à Tapie dans « La Provence » et visite un refuge de la SPA

0
418

« Le visage de la victoire s’en est allé ». Dans une lettre adressée aux lecteurs du journal La Provence, dont le groupe est détenu par Bernard Tapie, décédé ce dimanche, Emmanuel Macron lui rend hommage. Pour le président de la République, fan de l’Olympique Marseille, et « pour tous les passionnés de football », « Bernard Tapie restera à jamais celui qui, à force d’énergie, d’engagement et de talent, emmena l’OM sur le toit de l’Europe ». C’est en effet pendant sa présidence du club olympien, en 1993, que l’OM remporte la première – et seule – Coupe d’Europe pour un club français. « Je n’oublierai pas cette nuit enchantée de mai 1993 où, quelques minutes après le but de Basile Boli, porté en triomphe par quelques hommes en blanc et bleu, il brandit, sourire aux lèvres, la coupe aux grandes oreilles tant attendue par toute une ville, par tout un peuple », rappelle Emmanuel Macron.

Pour le chef de l’État, Bernard Tapie représentait « une force, une volonté, une rage de vaincre qui semblait dire à tous ceux qu’il croisait : ‘Gamin, tout est possible' ». « Par son bagout et son travail, il conquit la France et l’Europe », ajoute-t-il.  Mais, avant tout, l’homme aux mille vies, « restera à jamais comme l’homme de Marseille ». « Bernard Tapie nous a quittés mais son souffle continuera d’habiter la Cité phocéenne. Vous serez nombreux, ces jours-ci, au stade Vélodrome, pour lui dire un dernier au revoir. Et depuis le cimetière de Mazargues qu’il va rejoindre pour son dernier repos, il continuera, j’en suis sûr, de veiller sur cette ville dont nous avons tant parlé ensemble et pour laquelle il cultiva jusqu’à la fin une passion sans bornes », affirme Emmanuel Macron.

À l’occasion de la Journée mondiale des animaux, Emmanuel Macron se rend lundi dans un refuge de la SPA pour chiens et chats à Gray, en Haute-Saône, à l’approche d’une présidentielle où la maltraitance animale s’invite dans le débat. Le chef de l’État veut montrer à cette occasion, explique l’Élysée, « l’action menée en faveur des animaux de compagnie, en particulier le plan inédit de lutte contre l’abandon lancé en décembre 2020 » ainsi que les 20 millions d’euros de subventions prévues par le plan d’investissement France Relance. Le refuge qu’il visitera a d’ailleurs bénéficié d’une subvention.

Le parti animaliste pense pouvoir améliorer à la présidentielle le score de 2,2% des voix qu’il avait enregistré aux élections européennes de 2019, créant alors la surprise, a affirmé à l’AFP jeudi sa candidate Hélène Thouy, avocate attitré de l’association L214 et militante de toujours. Avec ce score, le parti animaliste, qui est également anti-chasse, avait fait pratiquement jeu égal avec les communistes et les centristes de l’UDI. La cause animale doit notamment sa visibilité croissante depuis cinq ans aux actions militantes d’associations, comme L214 et ses vidéos choc de maltraitance dans des abattoirs.  Le gouvernement a notamment décidé d’interdire la castration à vif des porcelets, à partir du 1er janvier 2022. Tout en ménageant les chasseurs, le chef de l’Etat a régulièrement mis en scène son chien Nemo, adopté à la SPA, tandis que sa rivale Marine Le Pen s’affiche avec ses chats.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.