Bienvenu(e)s à l’Ilotabac

Notre rue de Strasbourg, sur l’île Saint-Laurent, si animée habituellement, lieu de vie, de rencontres, de retrouvailles et de soirées…, est depuis le premier confinement, silencieuse, voire désertée.
On se croise en voisins, mais on ne peut plus partager en étant assis.
Un des derniers lieux où l’on se rencontre encore est l’ILOTABAC.

Ce bar-tabac, presse, loto, a été repris en 2015 par Séverine et Stephan, mariés depuis 25 ans du haut de leurs 50 ans.
L’idée a germé et s’est concrétisée dans la grande aventure de ce lieu qui vivait depuis déjà 4 générations.
En apportant d’eux, ils ont embelli et amélioré l’endroit (déco vintage, développement du PMU, AMIGO, et de surcroît SNACKING !).

Un rendez-vous où les habitants de l’Île partageaient un verre, un café, un jeu, autour d’une table. On peut, à l’extérieur évidemment, croiser les fidèles, malgré la situation sanitaire. Il faut juste connaître les heures des habitués, et/ou en être soi-même.
Les choses ont changé (effet COVID), mais l’adresse reste le lieu où se croisent les habitués et les copains, en cherchant leurs journaux ou prendre un café à emporter.
Séverine, ancienne experte en assurances, travaillait seule ici. Stephan, commercial en grande distribution, l’a rejoint il y a 2 ans.
Ils ont su s’adapter depuis la COVID…, les horaires, les services, de nouveaux produits du terroir, etc..

Cela change évidemment leur rythme de vie, mais ils assurent !
Ils ont connu des jours bien meilleurs, mais ils sont là, IRRÉDUCTIBLES !
Ils ont même connu des violences verbales et physiques, concernant le port du masque, face aux récalcitrants, mais toujours avec le sourire et la gentillesse.
Malgré tout, les comportements se sont arrangés lors de l’obligation du port du masque généralisé dans la rue.
Ceci étant dit, le manque de passage, depuis la fermeture des restaurants et bars, impacte beaucoup.
Déjà leur activité-bar fermée…

Ils ont des aides de l’état, mais cela ne compense pas. Ils ont perdu environ 10 % de clientèle entre les deux vagues.
En tout état de cause, ils sont très satisfaits du soutien de notre ville et du grand Chalon (pour exemple le mise en place d’aides, d’opérations commerciales et la facilité de stationnement, au cours de l’année 2020).
Les IRRÉDUCTIBLES de l’Île, comme je les appelle, sont toujours présents.
Séverine et Stephan espèrent que tout va se rétablir pour notre rue de Strasbourg.
Les « MANCHONS », ou casse-croûte, du dimanche matin, leur manquent… Tous ces moments d’échanges…

Je vous invite à leur rendre visite,
Au plaisir de vous y croiser !

 

 

 

 

 

 

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.