Un soutien pour faire bouger les lignes d’une campagne qui peine à se lancer. Mal en point dans les sondages et balayée lors de la primaire populaire qu’elle a terminée à la cinquième place, Anne Hidalgo a reçu le soutien de la direction de campagne d’Arnaud Montebourg, qui a récemment jeté l’éponge dans la course à l’Élysée. Au total, douze personnalités ont rejoint les rangs de la candidate socialiste, soit la quasi-totalité des membres de l’équipe de campagne de l’ex-candidat.

Parmi eux, on retrouve notamment Jean-Baptiste Barfety, directeur de cabinet d’Arnaud Montebourg, Farid Benlagha, son conseiller spécial, Willy Bourgeois, vice-président de la région Bourgogne-Franche-Comté, son responsable de la communication, ou encore Philippe Brun, son directeur-adjoint de la campagne et conseiller municipal de Louviers. Valentin Przyluski, proche d’Arnaud Montebourg, pourrait quant à lui se rallier à Christiane Taubira

« Aujourd’hui privés de pouvoir voter pour celui qui portait nos espoirs, nous faisons le choix d’apporter notre soutien à la candidature d’Anne Hidalgo », indiquent-ils dans un communiqué. « En plaçant le travail et la réduction des inégalités en tête de ses priorités, Anne Hidalgo assume délibérément de s’éloigner de ceux qui, à gauche, préfèrent abandonner la question sociale et les classes populaires au profit de débats minoritaires », ajoutent-ils également.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.