Eurêka, la Maîtrise St Charles slame

1
324

Vendredi 18 mars, au collège St Dominique de Chalon, ultime répétition entre la Maîtrise St Charles et le slameur lyonnais Eurêka en vue du concert du vendredi 25 dans le théâtre du Port Nord « Le mystère de la chambre rose » et autres histoires (une douzaine).

Interview du slameur lyonnais Eurêka, du Maître de Coeur de la Maîtrise, Thibaut Caster et vidéo de la répétition avec une partie de la Maîtrise (6e et 5e)

 

 

Dès son adolescence, Eurêka (nom de scène) s’intéresse au rap français des années 1990 : IAM, Sniper, NTM, Diam’s, Sinik, Youssoupha…
À trente-et-un ans, il monte sur scène, après avoir quitté son métier de journaliste radio, sans aucun réseau, sans aucune formation, sans membres de sa famille dans le métier.

De la vidéo est projetée derrière lui pendant son  concert. Une véritable mise en images de ses textes. « C’est un concept un peu particulier : chacun de mes morceaux raconte une histoire et à la fin de l’histoire, il y a un twist, un retournement de situation » explique-t-il. Un twist qui permet de revoir la vidéo, avec un œil nouveau. Des sujets qui parlent à tous, des mots qui fédèrent. Le morceau intitulé « Le mystère de la Chambre rose » est celui de ses titres qui rencontre le plus de succès. « Je suis assez fier du twist final. Une personne sur dix devine la chute. »

« Je m’éveille aujourd’hui dés le lever du soleil, après une douce nuit de repos et de sommeil dans une petite chambre à aucune autre pareille. Une chambre toute rose, aux nuances de vermeil … ». C’est ainsi que débute « La chambre rose », l’un de ses titres qui rencontre le plus de succès. « Je suis assez fier du twist final. Une personne sur dix devine la chute. »

 

1 Comment

Leave a reply

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.