À trois semaines des élections européennes, Nathalie Loiseau va s’afficher ce lundi  6 mai dans la soirée aux côtés d’Édouard Philippe lors d’un meeting à Caen (Normandie). Le Premier ministre vient soutenir la tête de liste de La République en marche (LaREM) et de ses alliés. Un soutien bienvenu pour une candidate qui a connu des couacs ces dernières semaines.

« Ça va faire du bien », reconnaît un haut responsable de la campagne de Nathalie Loiseau, ravi de la présence d’Édouard Philippe ce lundi soir. L’entrée en course du Premier ministre marque même pour ce proche d’Emmanuel Macron le début de la « vraie campagne ». Mais l’entourage de Nathalie Loiseau refuse d’y voir une « opération de sauvetage » de la candidate, après l’enchaînement des polémiques.

La participation d’Édouard Philippe « était prévue depuis longtemps ». « C’est normal que le chef de la majorité s’engage », explique-t-on à Matignon et au QG de campagne. Le chef du gouvernement fera jusqu’à deux meetings par semaine. Et il ne sera pas seul. Emmanuel Macron a demandé à ses ministres de s’impliquer dans la campagne. Car « rien n’est joué », le duel face au Rassemblement national (RN) est loin d’être gagné, prévient l’équipe de Nathalie Loiseau.

Édouard Philippe va donc battre le rappel des troupes, remobiliser les électeurs de 2017 et pas seulement sur les enjeux européens. Un conseiller du chef du gouvernement précise : notre score le 26 mai sera « déterminant pour la suite et notre capacité à mener les réformes ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.