Conseil stratégique chez LR : le parti réaffirme son indépendance face à Macron

0
101

Ce mardi matin, les cadres des Républicains avaient rendez-vous pour un conseil stratégique. Le parti est fragilisé depuis la lourde défaite de Valérie Pécresse. Durant cette « réunion », les élus ont ressorti un texte qui réaffirme l’indépendance. En clair, entre LR et le camp Macron, il faudra choisir. Une ligne qui ne fait pas l’unanimité, puisque plusieurs cadres comme Damien Abad et Philippe Juvin ont refusé de signer.

Ce vote continue d’entretenir le flou sur l’avenir de la droite. Et si le parti réaffirme sa ligne : Ni Macron, ni Le Pen. L’incertitude demeure quant au sort réservé aux élus favorables à un rapprochement avec Emmanuel Macron. Christian Jacob refuse pour l’instant d’envisager une quelconque exclusion. « Il y a toujours eu des sensibilités différentes », se défend le président du parti, pour qui LR reste un parti de gouvernement.

« On n’est pas l’extrême gauche et la France insoumise, on n’est pas le Front national, c’est-à-dire qu’on n’est pas là pour organiser la révolution et pour bloquer le pays. Donc nous serons force de proposition et quand des textes vont dans le bon sens, on est capable de les voter, mais en toute indépendance », explique-t-il. Christian Jacob, qui rappelle également que chaque candidat investi par LR s’engagera à siéger dans le groupe des Républicains à l’Assemblée. Un engagement censé protéger le parti de potentiels futurs défections, mais qui peine à dissiper les doutes. Damien Abad, Philippe Juvin et une vingtaine d’autres élus sont toujours tentés de franchir le pas, soit en bénéficiant du soutien explicite d’En Marche, soit en gardant l’étiquette LR, mais en faisant preuve d’une coopération renforcée avec la future majorité.

Leave a reply

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.