Une première jeudi soir 4 juin 2020, seul élu, le maire (avec quelques-uns de ses collaborateurs techniciens et de l’administration communale) se trouvait dans la salle du conseil municipal. La séance a eu lieu eu lieu en vidéo transmission, par l’intermédiaire du réseau Zoom, déjà expérimenté notamment par les élus de la ville d’Autun.

DIX HUIT POINTS à L’ORDRE DU JOUR

Pas moins de 18 points figuraient à l’ordre du jour, un seul élu n’a pas assisté à cette deuxième séance du mandat, Pierre Carlot qui avait donné pouvoir à Philippe Finas. Amelle Deschamps assurait le secrétariat de cette séance. Une séance qui avait fait l’objet d’une préparation entre le directeur de cabinet du maire et les délégués des quatre listes, mercredi. Outre le plan de relance d’après Covid, les délégations accordées par le maire, le devenir du festival « Chalon dans la rue », les délégations et indemnités pour les élus ont fait l’objet de débats ainsi que le recrutement d’une dizaine de policiers municipaux.

M. Gilles Platret, Maire de Chalon

RENFORCEMENT DE LA POLICE MUNICIPALE

Parmi les délibérations prises, celle concernant le renforcement des effectifs de la police municipale a suscité des échanges entre les oppositions et le maire. « Notre objectif est d’un policier pour 1000 habitants », a argumenté Gilles Platret, en rappelant l’ouverture prochaine d’un bureau aux Aubépins (après celui du quartier des Près Saint-Jean). « Ils assurent prévention et médiation » a développé le maire. M. Lagoutte (Cultivons Chalon) a formulé le vœu d’un bilan de la vidéosurveillance. Les trois élus de gauche, ont voté contre cette délibération de création de 10 postes pour la police municipale.

M. Lagoutte (Cultivons Chalon)

APRES LA CRISE DU COVID, UN PLAN DE RELANCE POUR LE COMMERCE LOCAL

À l’échelon de la ville, un plan d’aide au commerce local a été approuvé avec notamment l’exonération totale des droits de place, des droits des terrasses et de la taxe publicité. Ces exonérations sont estimées à 700 000 euros devait indiquer Gilles Platret

La gratuité des 3 h de stationnement en surface jusqu’à la fin du mois d’octobre a été approuvée, une concertation a eu lieu durant la période de confinement a eu lieu avec les commerçants a précisé le premier magistrat.

BAISSE DES TARIFS DE CANTINE

Autre délibération, concernant la baisse des tarifs de la cantine pour environ un tiers des enfants scolarisés. Ainsi les tarifs de ces plats froids iront de 57 centimes pour les familles les plus démunies à 2,89 €, au lieu de 4,33 €. Les repas auront lieu en classe pour les maternelles et en cantines pour les élémentaires. Il concerne 500 élèves depuis la réouverture des écoles, un chiffre qui pourrait augmenter dans les prochains jours, c’est près de 800 enfants ont repris les cours sur les 3 800 habituels.

PAS DE REPRÉSENTANT DE L’OPPOSITION (POUR L’HEURE) AU COMITÉ DES FÊTES

Dans le cadre des délégations de la ville de Chalon dans un certain nombre d’organismes et associations (Office Municipale des Sports, Harmonie municipale, Union des Sociétés Musicales et Chorales), ainsi qu’au Conseil d’administration du C.N.A.R (Centre National des Arts de la Rue, un accord a été trouvé entre la majorité et les minorités

M. Mourad Laoués, Bien Vivre à Chalon

Une exception toutefois, à propos du comité des fêtes, le maire n’a pas accepté la candidature de Didier De Carli (Chaque Jour Chalon). l’élu a, cependant, rappelé ses engagements associatifs et l’attachement à « Cabache ». M.Platret a évoqué « La belle campagne même perdue de 2008, la fille de Didier De Carli. Cette dernière figurait alors sur la liste de Gilles Platret. Ce dernier a mis en avant se tournant vers Mourad Laoués «C’est la deuxième liste qui doit désigner un représentant ». Ces missions avaient été notamment remplies par Christian Villeboeuf, sous le précédent mandat, jusqu’à son décès, il y a bientôt une année.

CHALON DANS LA RUE : TROIS RENDEZ-VOUS

Les grands événements ont été annulés, par le gouvernement. « Chalon dans la Rue » connaîtra donc une formule bien différente avec trois rendez-vous, l’un fin août pour soutenir les professionnels des Arts de la Rue, un autre plus important en septembre et un autre en octobre. Nathalie Leblanc a interrogé M. PLatret sur le recrutement d’un directeur au CNAR (suite à des annonces spécialisées). Le maire a répondu  » C’est une procédure obligatoire, nous avons renouvelé les deux directeurs dans leurs fonctions ».

Mme Nathalie Leblanc, Cultivons Chalon

À SUIVRE SUR LE SITE DE LA MAIRIE

L’intégrale de cette séance de près de 4 Heures est visible sur le site de la mairie de Chalon, le maire a répondu favorablement à une question posée par Amandine Ligerot (Bien Vivre à Chalon) en début de séance. L’élue écologiste avait relevé le nombre important (plus de 20 000 visiteurs) de la séance d’installation du conseil municipal.

M. Alain Rousselot Pailley, Ensemble Chalon

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.