Chantal Amour : Artiste, Modèle, Auteur… se met à nue

0
4147
Chantal Amour - Bugati

Vous travaillez avec des photographes notamment comme dans l’univers vintage, comment situez-vous votre démarche artistique ? 

Suite à un parcours atypique, je suis devenue Modèle photos depuis 2012, ou est née l’idée de poser pour des photographes sur le thème de prises de vues style Rétro & Pin-up, car j’apprécie particulièrement l’univers vintage, et la légèreté humoristique de ce style parfois.

Plusieurs séries de clichés photographiques avec des véhicules anciens sont le fruit de ce travail, donnant lieu à des expositions photos de celles-ci.

Je pose également pour d’autres thèmes, en particulier ce qui me tient à cœur vis-à-vis de mes engagements dans ma vie personnelle.

Chantal Amour – Combi

D’ailleurs je vais prochainement réaliser de nouvelles séries sur les sujets suivant : Arbres & Respect de l’environnement – Chamanisme – Protection animal, ceci avec une photographe scénariste de Chagny.

Je travaille avec divers photographes amateurs talentueux ou professionnels, j’ai pour lieu de prédilection les lavoirs anciens pour univers photographique, ce merveilleux patrimoine ou l’eau de source limpide y est un véritable bonheur, trésor et bienfait de vie.

J’apprécie spécialement de poser afin de présenter des réalisations d’artistes, comme les pièces uniques de Frédéric Marabiente (voir le reportage Vidéo de CTV), créateur de vêtements à Chalon, ayant un travail de couture rempli de couleurs vives et joyeuses, de belles matières qui nous emmènent dans un monde précieux, lumineux et parfois féerique.

Chantal Amour – lavoir

Vous ne travaillez pas seulement dans notre ville, mais aussi bien au-delà ?  

Depuis 2013, je suis devenue modèle vivant nu pour les ateliers et écoles d’art, je pose dans différentes écoles :  Chalon, Mâcon, Dijon, Beaune, Lyon et occasionnellement à Paris ou ailleurs.

Ce métier correspond à une part importante de ma personnalité, ou l’art, le naturel, le calme, le respect y sont de rigueur, dans des ambiances conviviales.

Ce qui me plaît dans ce métier est le fait que le corps dans son intégrité ne soit pas tabou, il est vu à sa juste valeur, tout en pureté, grâce à la plume, au pinceau des artistes, des élèves et de leur travail.

L’intimité présente sur le moment se trouve représentée sur le support papier ou autre choisit par l’artiste, ou sa main vient l’interpréter en fonction de sa sensibilité, de son talent, de son ressentit.

Le fait de poser également pour des ateliers de modelage ou les artistes travaillent la terre me rapproche de celle -ci.

Chantal amour – Lavoir

Être modèle vivant, c’est pour moi un instant de retour à soi-même, d’introspection le temps des ateliers, de partage artistique enrichissant, avec le sentiment de voir le temps s’être arrêté parfois.

Être source d’inspiration et de créations artistiques procure pour mon âme une certaine noblesse, malgré la difficulté de ce métier à devoir tenir des poses complexes éprouvantes pendant des heures.

L’univers de l’image physique à travers un objectif photo ou à travers pinceaux et crayons me permet de faire vivre mon état d’esprit d’artiste libre, lié en plus à la plume de l’écriture à travers mes poèmes & contes.

Nous venons de vivre une période bien difficile avec le coronavirus, quel regard portez-vous ? Cette période a été encore plus difficile pour les artistes.

Mon regard sur la situation actuelle suite aux problèmes de coronavirus, en 5 points :

  • C’est tout d’abord un triste constat sur l’état écologique de notre planète, sur la maltraitance animale partout dans le monde, quand on constate que ce virus a pour point de départ des marchés en Chine ou les animaux sauvages y sont entassés telles des marchandises dans des conditions horribles.
  • C’est le souhait d’un réveil des consciences qu’il serait urgent de voir naître, afin de faire changer les choses dans nos modes de vie en arrêtant de consommer ce qui est néfaste pour notre santé à tous, du fait de détruire notre environnement et de le polluer, ou l’air devient irrespirable dans certaines grandes villes et dangereux pour la santé.
  • C’est une tristesse de voir des enfants portant des masques alors qu’ils devraient vivre l’insouciance de l’enfance, et ce symbole représente beaucoup à mes yeux…
  • C’est dans un autre domaine une grande déception de voir annuler notre merveilleux festival d’art de rue  » Chalon dans la rue  » en juillet, ou les artistes expriment d’habitude leurs talents, leur humour, un regard critique de notre monde, tout en apportant un souffle de vent de liberté et de bohème dans nos rues.
  • Dans un autre registre et me concernant, cette pandémie fait en sorte depuis mi-mars et encore à ce jour que les ateliers de modèle vivant sont en grande partie fermés hélas, me privant de mon activité professionnelle.

Je souhaiterais trouver un lieu ou pouvoir y organiser quelques ateliers de modèle vivant pour les artistes intéressés, ceci sur Chalon ou proche, pour ce mois de juin et éventuellement début juillet, tout en y respectant les normes de sécurité bien sûr.

Donc, à bon entendeur… Merci

Mes contacts :

Les photos : merci aux photographes – partenaires de Chantal Amour : Devant une Bugati- Aux côtés d’un Combi- Dans un lavoir

 

Leave a reply

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.