Gilets jaunes – le samedi 29 vu par le Préfet

1
866

Communiqué de Presse du Préfet du 71 -29 décembre

Depuis hier soir, des actions ont été organisées en différents points du département par des attroupements de “gilets jaunes”.

Vendredi 28 décembre au soir, un groupe de soixante à cent gilets jaunes a dans un premier temps bloqué l’accès à la plateforme logistique Amazon empêchant la sortie des camions comme des salariés, avant de se rendre à la gare de péage de Chalon-sud bloquant ainsi le trafic routier. Ces actions ont nécessité l’intervention des gendarmes de Saône-et-Loire qui ont dû faire usage de gaz lacrymogènes pour disperser l’attroupement devant la plateforme Amazon. Les gendarmes ont subi des jets de pierres lors de leurs interventions au péage de Chalon-sud. L’un d’eux a été blessé; il est en incapacité totale de travail pour une durée de cinq jours. Huit gilets jaunes ont été interpellés lors de cette opération pour attroupement avec violence à l’encontre des forces de l’ordre. Ils ont été placés en garde à vue jusqu’à samedi après-midi.

Aujourd’hui, samedi 29 décembre, des gilets jaunes étaient présents en effectifs inférieurs à ceux de la semaine dernière, notamment à Montceau-les-Mines, Montchanin, Lux, Paray le Monial et Crèches-sur-Saône. Une nouvelle fois à Montceau-les-Mines, pendant une grande partie de la journée, des gilets jaunes ont bloqué la RN 70 (Route Centre Europe Atlantique) à hauteur de l’échangeur du Magny. Les véhicules ont été déviés par les bretelles de sortie créant ainsi des bouchons en amont et en aval de l’échangeur. Alors que les voies avaient été libérées et que la nuit était déjà tombée, vers 17h30, elles ont à nouveau été occupées par un groupe d’une trentaine de gilets jaunes au mépris des règles les plus élémentaires de prudence et de sécurité des usagers de la route. Dans ce même secteur, vers 17h45, une voiture a été accidentée en raison de palettes et de pneus déposés et abandonnés sur la voie par des gilets jaunes en pleine nuit.

L’attitude de certains gilets jaunes constatée ces deux derniers jours tant à l’égard des forces de l’ordre que des usagers de la route est inacceptable en raison d’actions qui volontairement portent atteinte à l’intégrité physique et mettent en danger autrui. La sécurité de tous les usagers de la route, des manifestants, des personnels de sécurité et de secours ainsi que des personnels chargés de l’entretien des réseaux doit être une priorité absolue.

Le préfet salue à nouveau l’action des forces de l’ordre engagées pour assurer la sécurité des personnes et des biens et rétablir la liberté de circulation. Il remercie également l’engagement des sapeurs-pompiers, des personnels de la direction interdépartementale des routes et de la préfecture mobilisés aujourd’hui.

1 COMMENTAIRE

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.