Valls va quitter la mairie de Barcelone pour se consacrer à la France

0
488

Entre Paris et Barcelone, Manuel Valls a fait son choix. À moins d’un an de l’élection présidentielle, l’ancien Premier ministre a annoncé au quotidien espagnol El Mundo qu’il allait quitter son poste de conseiller municipal de Barcelone. Le but ? Se consacrer pleinement à la France. « Mon temps de conseiller municipal est révolu. Je vais bientôt rendre ma démission publique », a confié le transfuge du Parti socialiste. « Maintenant, je sais que je suis majoritairement Français : dans mes valeurs, dans ma façon de penser et de faire de la politique », a-t-il aussi plaidé.

Pour mémoire, Manuel Valls avait annoncé son retrait de la vie politique française après s’être déclaré candidat aux élections municipales de 2019 à Barcelone, sa ville natale. Il y avait été élu conseiller municipal, sa liste arrivant en quatrième position. Avant cela, en France, il avait échoué au second tour de la primaire de la gauche de 2017, avant de rallier Emmanuel Macron et LREM, contrairement à l’engagement qu’il avait pris.

Si ce nouveau revirement n’étonnera pas grand monde des deux côtés de la frontière, il tranche avec les déclarations passées de l’ancien Premier ministre. Comme le rappelle le HuffPost, Manuel Valls déclarait peu après son élection à Barcelone qu’il resterait « quoi qu’il arrive » dans sa ville natale et qu’il tirerait un trait définitif sur la politique en cas d’échec. Échec il y a eu, puisque l’ex-député avait échoué à conquérir la mairie catalane. Fin 2019, il assurait également avoir trouvé « un équilibre » personnel en Espagne.

Mais l’approche de l’élection présidentielle et sa proximité avec Emmanuel Macron ont sans doute fait basculer le choix de Manuel Valls. L’ancien Premier ministre est d’ailleurs revenu à Paris depuis quelques semaines déjà, à l’occasion de la sortie de son livre, Pas une goutte de sang français, paru en mars, souligne le HuffPost. Comme un présage, il y affirmait son « ardent désir d’être utile » dans les mois à venir. Et l’ex-socialiste a depuis multiplié les passages sur les plateaux de radio et de télévision, pour y évoquer les thèmes chers à son cœur : la laïcité, le conflit israélo-palestinien, ou encore le soutien aux forces de l’ordre.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.