Tournus : Le nouveau projet de parc d’attractions historiques… contesté !

0
1570

À l’unisson : riverains, agriculteurs, élus mais aussi des représentants d’associations (Capen 71, Terre de liens, Ecologic-Action 71), des partis politiques (E.E.L.V, CAP 21 et F.I), des organisations syndicales (Confédération paysanne – libertaire, C.N.T 71) ont donné de la voix, mardi 30 mars 2021 en fin de matinée.

Jean-Paul Meulien, agriculteur, riverain et élu (minoritaire)

« UN NON SENS » POUR LE MONDE AGRICOLE » 

Les associations et organisations citées ci-dessus sont fédérées au sein du collectif « Pas d’Éclat », s’opposant donc « au nouveau projet » porté par le Président du Conseil Départemental et la mairie de Tournus qui entendent aménager un parc d’attractions à vocation historique au lieu dit « La preste ». Une zone naturelle, à vocation agricole pour l’heure située entre la Saône et l’ex-RN 6 à la hauteur de l’échangeur autoroutier, traversée par la voie ferrée. « Ce sont depuis longtemps les meilleures terres agricoles du secteur  » tient à rappeler Jean-Paul Meulien, agriculteur, riverain et élu (minoritaire). « Ce projet est un non-sens pour le monde agricole » dénonce Pierre Perrot (Confédération Paysanne), maraîcher à Etrigny et vendant ses productions lors des deux marchés chaque semaine à Tournus.

Le plan du Projet : La Safer a entrepris des démarches auprès des propriétaires des terres.

« UN NON SENS ENVIRONNEMENTAL » 

« Nous devons privilégier le pain plutôt que les jeux » lance sous les applaudissements le syndicaliste agricole.  « Il y a une contradiction entre ce projet et celui lié à l’alimentation porté aussi par la Ville  » pointe la représentante de « Terre de Liens », Cécile Dubart, elle aussi maraîchère, habituée des marchés locaux.

Thierry Grosjean

Tour à tour ; Claire Mallard co-secrétaire régional d’E.E.L.V, puis en fin de conférence de presse, Thierry Grosjean, pour la CAPEN, ont relevé « Trop de terres agricoles sont sacrifiées pour des projets déments. « Ce projet ne répond pas aux crises environnementales et sociales », relève Claire Mallard, souhaitant privilégier avant tout un « tourisme à la ferme » et promouvoir l’art roman comme vecteur d’un tourisme de proximité.

« NOUS SOMMES CAPABLES DE MAÎTRISER NOTRE DESTIN »

Hervé Bosio : ex élu de Tournus

Ancien élu de Tournus, Hervé Bosio relève qu’il s’agit « d’un nouveau projet venu de l’extérieur ». Il ne manque pas d’évoquer celui du village de Marques ou encore le projet d’installation d’un centre commercial, plus récemment. Le  porte-parole des « Contribuables Tournusiens » ne manque pas de rappeler le coût  des trois éditions des « Francos gourmandes « en soulignant « ‘Le déficit a été supporté « par les contribuables ». C’est également l’une des inquiétudes exprimées par Pierre Michel Delpeuch, maire de la Chapelle-sous-Brancion. L’élu communautaire a aussi relevé l’importance du Plan Local d’Urbanisme Intercommunal (P.L.U.I), dont la vocation première était la protection de ce secteur en zone naturelle et agricole…. »Les parcs à thèmes, ce n’est plus d’actualité, c’est du passé », a relevé le maire de la Chapelle-sous-Brancion.

Patricia Bacci (France Insoumise) et Béatrice Vincerot (CAP 21) ont apporté leur soutien aux opposants.

Pierre Perrot : maraîcher

CE QU’ILS ONT DIT EN QUELQUES MOTS 

 » Ce sont les meilleures terres du secteur », Jean Paul Meulien

 » Il y a d’autres formes pour le tourisme », Claire Mallard

 » Du pain plutôt que des jeux », Pierre Perrot

 » L’alimentation, c’est une priorité », Cécile Dubart

« Nous sommes capables de maîtriser notre destin », Hervé Bosio

 » Conservons ces terres pour le monde agricole, pour les générations futures », Pierre Michel Delpeuch

 » Nous nous mobilisons pour que ce projet prenne l’eau », Thierry Grosjean

 

Cécile Dubart Terres de liens
Claire Mallard ( EELV )

Nos photos : Jean Paul Meulien agriculteur – Pierre Perrot maraîcher

Claire Mallard (EELV)

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.