Saint Rémy : Les élus de « Unis pour St Rémy » souhaitent que Mme la maire passe des « Paroles aux actes », à propos de « La main tendue »… lors de l’installation du conseil.

« Nous représentons 40 % des électeurs san rémois qui se sont rendus aux urnes », ont rappelé les six élus de la liste « Unis pour Saint Rémy ». Tristan Bathiard, avec à ses côtés Élise Martin, Didier Bernard, Marie Christine Boireau, Laurent Lagriffoul et Jacqueline Penaud, ont, mercredi 3 juin, en début de soirée fait un premier point suite aux dernières municipales et à l’installation de l’assemblée municipale. Cette dernière a confirmé, Florence Plissonnier dans ses fonctions de maire. Au cours de cette séance d’installation, la première magistrate n’a pas manqué de « tendre la main » aux élus de l’opposition municipale.

« NOUS SOMMES UNE Plus-value »

« Le premier tour s’est déroulé dans un contexte particulier », a mentionné Tristan Bathiard. La tête de liste de « Unis Pour Saint Rémy » et ses collègues ont tenu à saluer le travail des fonctionnaires territoriaux, des hospitaliers, mais aussi des commerçants, artisans, chefs d’entreprises, des salariés »… Poursuivant, M. Bathiard a remarqué « Dans ce contexte, nous devons faire preuve d’humilité »… « À Saint Rémy, la participation est de moins 20 % par rapport à celle de 2014 », a noté Tristan Bathiard. « Nous sommes un contre-pouvoir, nous ne voulons pas d’opposition stérile ou encore systématique », a commenté le porte-parole du groupe des élus minoritaires.

JOURNAL DES ÉLUS POUR INFORMER ET INTERPELLER

Parmi les chantiers que se sont fixés les élus de la minorité municipale : l’information et l’interpellation. Un journal des élus issus de la liste « Unis Pour Saint Rémy » sera diffusé afin d’informer la population des travaux et réflexions, mais aussi afin d’interpeller sur les dossiers et enjeux municipaux.

Dans la foulée, à compter de septembre, les élus tiendront une permanence, les samedis en fin de matinée dans le local des élus de la minorité, au rez-de-chaussée de la mairie.

SANS OUBLIER LES FINANCES, LA VOIRIE, LA SÉCURITÉ

« Nous ne manquerons pas de rappeler à la majorité, le projet qu’elle a porté avec beaucoup d’investissements (extension du Cosec par exemple) et nous exercerons une vigilance sur les finances de la ville. Nous ne souhaitons pas voir dégrader les ratios financiers » ont indiqué les six élus. Ces derniers constatent une montée de l’insécurité au centre-ville, mais aussi dans d’autres quartiers san rémois. Les élus de l’opposition souhaitent pour la voirie et l’enfouissement des réseaux une gestion raisonnée et pluriannuelle.

« Nous ne sommes pas aux manettes de la ville, mais représentons un autre choix », ont martelé les élus de la minorité San Rémoise.

Au sein du groupe « Unis pour Saint Rémy » se trouvent trois nouveaux élus : Élise Martin, Laurent Lagriffoul, Jacqueline Penaud et trois élus sortants, Marie Christine Boireau, Didier Bernard et Tristan Bathiard.

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.