Du président au gouvernement. Sibeth Ndiaye, proche collaboratrice d’Emmanuel Macron depuis son passage à Bercy, a été nommée porte-parole du gouvernement ce dimanche 31 mars. Après le départ de Benjamin Griveaux pour les municipales parisiennes, le chef de l’État place ainsi un des derniers membres de sa garde rapprochée à ce poste clef. Mais pas forcément le plus consensuel.

Cette pro de la communication a pu susciter quelques crispations depuis son installation à l’Élysée. Issue du courant socialiste strauss-kahnien de 2006, comme nombre de marcheurs de la première heure dont Benjamin Griveaux et Stanislas Guérini, cette Franco-Sénégalaise de 39 ans était devenue conseillère presse pour les affaires nationales auprès de Sylvain Fort, chargé des discours puis de la communication du Château, un autre très proche du président qui a récemment quitté ses fonctions.

Saluée pour sa pugnacité et sa capacité à défendre le président de la République contre vents et marées, Sibeth Ndiaye s’est notamment employée à verrouiller la communication de l’Élysée. Elle s’efforce de tenir la presse relativement éloignée du chef de l’État, après un quinquennat marqué par l’hypercommunication médiatique de François Hollande. Le déménagement de la salle de presse historique du Château à distance de la cour de l’Élysée, vivement dénoncée par la presse accréditée, s’est révélé un symbole implacable de cette nouvelle doctrine.

Sibeth Ndiaye ira même jusqu’à déclarer à L’Express “assumer parfaitement de mentir pour protéger le président. Et de poursuivre un peu après: “nous appelons les médias quotidiennement quand on a des divergences d’interprétation.” Une façon de s’immiscer dans le travail de la presse qui a suscité des critiques jusque dans l’opposition. Celle-ci ne s’est d’ailleurs pas gênée de pointer du doigt le palmarès de l’ancienne conseillère sitôt sa nomination dévoilée.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.