Quartier des Charreaux Place Albert Thomas (Chalon sur Saône) Vente Solidaire PCF Vendredi 14 JUIN 2019

Pourquoi une halle alimentaire en circuit court ne verrait pas le jour sur Chalon sur Saône ou sur l’une les 1ères villes de la couronne chalonnaise ?

Légumes « faute de producteurs locaux pour des fruits » Les 4 saisons à proximité » Il s’agit pour les Communistes du Grand Chalon de promouvoir une alimentation saine, de qualité, accessible à toutes et à tous et issue de l’agriculture maraîchère du Grand Chalon en circuit court.

Ce projet trouve sa source depuis 4 ans dans nos actions militantes de ventes solidaires aux quartiers des Charreaux et Aubépins par les militants communistes et des bénévoles.

Les marges exorbitantes asphyxient les producteurs et condamnent les consommateurs à payer un prix élevé pour des produits à la qualité incertaine, issus d’une agriculture intensive peu soucieuse de l’environnement. Un autre système de distribution alimentaire est possible : les producteurs agricoles peuvent être rémunérés au juste prix tout en proposant des prix abordables pour les consommateurs.

Nous proposons l’installation d’une halle alimentaire (des locaux sont vides sur Chalon sur Saône et sur les Villes de la 1er couronne. Et de l’appuyer sur une structure d’économie sociale et solidaire.

C’est l’une de nos intentions forte sur le climat. Qui invitent les communistes à retisser des liens entre l’urbain et la richesse de nos terres inscrites dans le PLUI du Grand Chalon. Pour cela, il faut recréer un système de distribution alimentaire pensé et appréhendé dans son ensemble. Les circuits courts, par la proximité producteurs-consommateurs et la suppression d’un maximum d’intermédiaires, permettront mécaniquement de ne pas faire peser sur le consommateur une charge trop lourde et d’assurer une consommation bien respectueuse de l’environnement.

Lors de nos ventes nous rencontrons un réel engouement.

La halle alimentaire serait un des lieux d’accompagnement pédagogique auprès des enfants et des familles. Par ailleurs, la traçabilité des produits est incontournable : qu’il s’agisse de leur provenance, des produits utilisés, de la juste répartition du prix, tout sera indiqué. Le consommateur saura quelle somme reviendra aux producteurs et tous les fruits et légumes seront de saison. La culture n’est pas oubliée la halle Alimentaire peut être mixte d’activités.

L’initiative des camardes et bénévoles des Charreaux doit être soutenues, et développées dans d’autres quartiers. Il suffit de l’exprimer et de l’organiser en militants et bénévoles.

Le cadre est déjà là !

Pour la vente du 14 juin notre camarade Adolphe DUBOIS est le coordonnateur de l’événement. Il a besoin de bras. Contacte-le ! Besoin de balances pèse légumes (dont tu ne sers plus) et de chaises pliantes (qui sommeillent dans ton grenier ou garage).

Le maraîcher travaille sa terre sur le Grand Chalon.

Rendez vous le 14 juin de 9h à 13h place Camus quartier des Charreaux

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.