Présidentielle: Caron se rallie à Mélenchon, Collard rejoint Zemmour

0
204

L’ancien journaliste Aymeric Caron, fondateur du parti Révolution écologique pour le vivant (REV), annonce ce dimanche dans les colonnes du JDD son ralliement à Jean-Luc Mélenchon (La France Insoumise) pour la présidentielle 2022: « Le camp de la gauche et des écologistes est un champ de ruines. La candidature de Jean-Luc Mélenchon est la seule à être porteuse d’espoir. Pour baisser le CO2, pour enrayer la perte de la biodiversité, on ne peut plus tergiverser: l’urgence, c’est maintenant. »

L’ex-chroniqueur de l’émission On n’est pas couché dénonce le manque « de radicalité » d’Europe Ecologie-Les Verts, qui « s’est embourbé dans d’innombrables compromissions politiques »:  Le soutien d’Aymeric Caron à Jean-Luc Mélenchon va se manifester par des actions concrètes dans les prochaines semaines. Il envisage ainsi de se présenter aux élections législatives. « Chacun doit s’engager. On ne peut plus se cacher », insiste-t-il. Et de conclure: « Aujourd’hui, une délégation de la REV dont je fais partie entre dans le parlement de l’Union populaire, le parlement de campagne de Jean-Luc Mélenchon. Pour les législatives, nos candidats REV partiront sous la bannière de l’Union populaire. La volonté est celle d’une alliance sur le long terme ».

En meeting à Cannes samedi soir, Eric Zemmour en a profité pour exhiber sa nouvelle prise au sein des troupes du RN. L’Eurodéputé, Gilbert Collard était ainsi présent au Palais des Victoires, une salle de 4.000 places pleine pour le candidat à la présidentielle, en conclusion de son déplacement dans les Alpes-Maritimes. L’avocat de 73 ans, qui était relativement marginalisé au RN, a souligné n’avoir « rien contre Marine Le Pen. Je ne dirai jamais rien contre elle », avant de faire l’éloge de son nouveau champion. Eric Zemmour a quant à lui multiplié les appels à « l’union des droites » entre électeurs du RN et de LR, pour « stopper immigration et assistanat ».

Après plusieurs affaires de « squats » fortement médiatisées dans la région, le candidat Reconquête ! a aussi dénoncé le « scandale » des « violations de domiciles » et promis « l’expulsion immédiate des squatteurs sans passer par les tribunaux ». « Je ne veux pas de kebab dans tous les villages de France ! », a-t-il également lâché sous les vivats. Samedi matin, le candidat a déambulé deux heures durant au marché Forville de Cannes, recevant un accueil favorable. Il était entouré de deux transfuges du RN : l’eurodéputé Jérôme Rivière et l’ancien membre de Génération identitaire Damien Rieu. De sensibilité proche de Marion Maréchal, ils ont en commun d’invoquer « l’union des droites », l’identité catholique de la France, et de juger que Marine Le Pen s’est « ramollie » dans son discours anti-immigration.

Leave a reply

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.