Ce mardi deux avril est la journée mondiale de sensibilisation à l’autisme. Des associations chalonnaises s’occupant de personnes autistes (Actions pour l’Autisme Asperger, R’éveil Autisme, Le Monde bleu 71) et des personnels du corps médical ont fait de ce jour un  » jour bleu à Chalon« . Des actions de sensibilisation au handicap invisible ont été faites auprès des trois classes de 6ème du collège Le Devoir (95 élèves) par les 3 associations citées. La conférence est lancée par Dominique Copreaux (Présidente de l’Association pour Actions pour l’Autisme Asperger). Son projet est de développer, dès la rentrée de septembre, un petit atelier d’apprentissage informatique pour les enfants Asperger. Ceux-ci sont très doués pour la programmation. Milvia Pauquai (présidente de l’association R’éveil Autisme) entend, elle, ouvrir, à Buxy, une structure d’accueil pour les enfants autistes. Le local de l’association sera divisé en deux salles avec un espace multi-sensoriel, espace Snoezelen, et un espace de jeux avec des ateliers. Cette prise en charge, ponctuelle et individuelle, des enfants autistes, permettra aux parents de bénéficier d’un temps de »répit », de souffler un peu.
Antony De Magalhaes, le président de la jeune association Le Monde bleu 71 n’est pas présent à cette conférence. Il est en intervention de sensibilisation aux maladies invisibles dans un établissement scolaire.

Une conférence de presse ouverte au public, en présence du Maire de Chalon et du Président du Grand Chalon, a permis de parler de l’autisme et de ces associations...Un réseau est né ce jour avec objectif de prendre mieux en charge l’autisme pour amener ces enfants qui seront un jour grands, à la plus grande autonomie possible et à leur intégration dans le monde dont le monde du travail…
L’écrivain autiste Olivier Liron, auteur notamment de « Einstein, le sexe et moi » dédicace, le mercredi 3,  son livre, de 15 à 18h, à la librairie Develay.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.