Macron et Le Pen à la chasse aux électeurs insoumis

0
280

Emmanuel Macron, en déplacement dans le Nord, a affirmé avoir des échanges avec les autres candidats et notamment par SMS avec Jean-Luc Mélenchon. L’intéressé explique que les messages ne concernent pas le scrutin.

« C’est pas comme ça que ça se passe, il y a des échanges par texto », a affirmé Emmanuel Macron ce lundi midi, interrogé par un habitant du Nord sur d’éventuelles « négociations » avec les candidats perdants du premier tour de la présidentielle, et notamment Jean-Luc Mélenchon. Si le leader insoumis reconnaît bien des envois de SMS, ils ne concernent selon lui en aucun cas des tractations autour du scrutin. »Mes échanges avec Monsieur Macron concernent le sort d’un citoyen étranger résident à l’étranger et lourdement menacé de mort. Rien de plus rien de moins », affirme celui qui est arrivé troisième du premier tour.

Jean-Luc Mélenchon, arrivé troisième du premier tour de l’élection présidentielle française derrière Emmanuel Macron et Marine Le Pen, selon les estimations de plusieurs instituts de sondage, a appelé, dimanche 10 avril, à ne pas voter pour la candidate du Rassemblement national au second tour, le 24 avril.

« Nous savons pour qui nous ne voterons jamais », a déclaré le candidat de l’Union populaire dans un discours. « Il ne faut pas donner une seule voix à Mme Le Pen », a-t-il répété à plusieurs reprises à ses partisans.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.