Emmanuel Macron continue de prendre le pouls du pays. Jeudi, il était sur une terre qu’il connaît bien, tout près de Bagnères-de-Bigorre. C’est là que le président passait ses étés lorsqu’il était enfant. C’est donc de manière assez décontractée qu’il est arrivé, dans la journée, à Sainte-Marie de Campan, village mythique de l’étape du Tour de France.

Sans cravate, il s’est attablé avec quelques producteurs locaux et s’est même laissé aller à entonner quelques notes en patois. Objectif : partager ce moment de liesse populaire, et montrer que le tourisme et l’économie reprennent. Emmanuel Macron a d’ailleurs annoncé la création d’un musée du Tour de France à Sainte-Marie de Campan. Un lieu qui s’inscrit dans un projet de développement du vélo made in France dans le département.

« Ca permettra de continuer à faire vivre la mythologie et les figures mythiques du Tour de France dans votre magnifique commune », a lancé le chef de l’État. « Vive le Tour de France, et on sera à vos côtés avec Business France ! ». Comme les grimpeurs, le président avance. Il pédale, mais toujours rattrapé par la crise sanitaire. À l’arrivée de l’étape, il devait visiter le vaccinobus qui suit toute la boucle du Tour. Le message aux Français est clair : « avancer, mais vacciné ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.