Afin de rédiger des propositions afin que les « oubliés » se fassent entendre, la caravane de l’Association des Paralysés de France (A.P.F) a fait étape, place de Beaune, mercredi matin (1)

EN PRÉSENCE D’ÉLUS DÉPARTEMENTAUX ET MUNICIPAUX

Parmi les premiers participants à ce rendez-vous, des élus de notre ville, dont les conseillères départementales Amelle Deschamps et Françoise Verjux – Pelletier, l’adjoint en charge des affaires sociales, Bruno Legourd et Mourad Laoués, élus municipaux, ont salué les bénévoles et responsables de l’A.P.F. Ces derniers n’ont pas manqué de rappeler les difficultés auxquelles ont été confrontées les personnes à mobilité réduite, également en situation d’isolement lors du confinement et dans la situation se poursuivant actuellement.

L’adjoint aux affaires sociales, Bruno Legourd et Georgette Courtemanche, l’une des bénévoles de l’A.P.F

RECUEILLIR DES TÉMOIGNAGES, À PARTIR DES SITUATIONS VÉCUES

Des membres de l’A.P.F ont distribué des circulaires (2) afin de recueillir des propositions et suggestions des habitants. « À partir de ces témoignages, nous voulons être concrets, dans un contexte économique et social difficile pour un grand nombre », explique Sylvie Vialet, responsable de l’A.P.F. « Nous voulons construire sur des fondations une société plus juste, apaisée et durable fondée sur le respect des droits humains », ont mentionné les militants rencontrés.

(1) Cette caravane sera vendredi matin à Autun, devant la mairie

(2) À adresser à A.P.F France Handicap, 6, Place Carnot 71000 MÂCON

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.