Gilets jaunes : le discours à 100 euros de Macron

0
125

Le chef de l’État était attendu au tournant du concret après quatre semaines de crise des Gilets jaunes. 100 € pour les salariés au SMIC, heures supplémentaires défiscalisées, annulation de la hausse de la CSG pour les retraités modestes… Emmanuel Macron a tenté ce lundi soir de poser les bases sociales d’un retour au calme.

Reconnaissant « qu’il a pu blesser » Emmanuel Macron veut désormais répondre à cette « colère » qu’il ressent comme « juste à bien des égards ». Incarnant son propos à hauteur de « ce couple salarié qui ne finit pas le mois, », de cette « mère célibataire ou divorcée qui ne vit même plus », ces « retraités précieux pour la nation », Emmanuel Macron entend « décréter l’état d’urgence économique et social ». Et amorcer un changement de cap.

Dans le détail, le chef de l’État a annoncé un coup de pouce de 100€ par mois pour les salariés au SMIC dès 2019 « sans qu’il n’en coûte rien à leur employeur », via notamment une accélération de la hausse de la prime d’activité. Une hausse qui est sans doute, avec l’annulation pour 2019 de la hausse de 1,7% de la CSG pour les retraités gagnant moins de 2 000€ par mois, la mesure la plus chirurgicalement destinée à apaiser la colère, en l’absence d’un recul sur l’ISF.

Emmanuel Macron est aussi allé piocher dans l’ancien monde avec la défiscalisation des heures supplémentaires en 2019, qui rappelle le « travailler plus pour gagner plus » du Sarkozy de 2007. Les entreprises « qui le peuvent » sont appelées à faire un geste avec une prime, elle aussi défiscalisée.

Dessin du 10 décembre

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.