L’une des figures emblématiques du mouvement des gilets jaunes a été gravement blessée au visage lors de l’acte XI, à Paris. Samedi, vers 16 heures, Jérôme Rodrigues s’effondre alors qu’il filme et diffuse en direct la manifestation. Cette blessure d’un leader des gilets jaunes, qui s’ajoute à une longue liste depuis le début du mouvement, possède une forte portée symbolique. «La haine des gens, c’est vous qui l’avez créée», a accusé dimanche le vidéaste Ramous, depuis l’hôpital où est soigné Jérôme Rodrigues. Il cible bien évidemment la hiérarchie policière, et en premier lieu le ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner.

Dans la manifestation des Foulards rouges ce dimanche, de nombreux messages contre les violences de certains Gilets jaunes sont revenus. Tout comme les soutiens au président de la République. Tempes grises pour beaucoup, tee-shirt « J’aime ma République » pour certains, électeurs ou sympathisants d’Emmanuel Macron en très grande majorité, ils étaient environ 2 000, place de la Nation à Paris, sous la pluie, au départ de cette marche organisée dimanche par les « Foulards rouges ». A l’arrivée, place de la Bastille, la préfecture de police de Paris compte 10 500 manifestants.

Marches, chaînes humaines, agoras pour la « justice climatique »… Une centaine d’événements pour le climat ont eu lieu dimanche 27 janvier en France (notamment à Paris, Lille, Dunkerque, Lyon) mais aussi en Belgique. En tout, ce sont plus de 80 000 personnes qui ont manifesté ce week-end dans plusieurs dizaines de villes françaises, et 70 000 à Bruxelles, selon un groupe de collectifs et d’ONG apparus cet automne et déterminés à manifester chaque mois. Les rassemblements n’ont toutefois pas été de l’ampleur des manifestations précédentes, qui avaient réuni parfois jusqu’à environ 100 000 personnes globalement à travers le pays en septembre, octobre et décembre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.