En mémoire de la tragédie routière du 31 Juillet 1982 : deux cérémonies ce dimanche

0
1429
Marie Andrée Martin, maman de plusieurs enfants qui périrent dans l'accident et Fernand Mercey, l'un des premiers secouristes sur les lieux le 31 Juillet 1982

Tout d’abord à l’aire de Curney, puis à Merceuil, près de Beaune, en contrebas de l’autoroute A6, les parents et familles de victimes de la tragédie autoroutière du 31 juillet 1982 se sont recueillis ce dimanche 1er août 2021, aux environs de 12 h 30.

FUNESTE NUIT DU 31 JUILLET 1981 

En provenance de Crépy-en-Valois, les familles, mais aussi les élus de cette ville de l’Oise se sont remémoré cette terrible journée du 31 juillet. Fernand Mercey, alors employé de ce qui était la Société des Autoroutes Paris-Lyon, n’a pas oublié l’appel téléphonique qu’il a reçu une dizaine de minutes après minuit. Il s’est rendu sur les lieux, sous un pont enjambant l’A.6, il a porté secours avec des gendarmes du peloton de l’Autoroute et les sapeurs-pompiers de Beaune. Des propos mouvants, décrivant l’indicible drame venant de se produire, des enfants, leurs moniteurs, les chauffeurs emportés par cette catastrophe. Un drame unique qui marqua notre pays et qui néanmoins devait quelque peu modifier une législation en matière de transports collectifs.

Aux côtés de Fernand Mercey, se trouvaient des adjointes du village de Merceuil, Aleth Potiron et Delphine Bitouzet, elles ont accueilli les parents et familles de victimes avec à leur tête Marie Andrée Martin, et leurs collègues élus de Crépy-en-Valois.

LA MÉMOIRE DES 53 VICTIMES 

Maire, Bruno Fortier, conduisait la délégation composée de Virginie Douat et de Pascal Fayolle adjoints, nouveau conseiller départemental, Luc Chapoton, était également présent…

Les élus de Crépy en Valois, Mrs Fortier et Fayolle

« N’oublions pas nos enfants, que la mémoire demeure toujours gravée » a relevé le maire de Crépy, avant de déposer une gerbe de fleurs devant la stèle sur laquelle figurent les noms des 53 victimes de cette tragédie. Les 46 enfants et adolescents étaient 1 âgé de 5 à 17 ans !

M. Mercey et Mme Bitouzet et Potiron adjointes au maire de Merceuil

Photo à la Une : Marie Andrée Martin, maman de plusieurs enfants qui périrent dans l’accident et Fernand Mercey, l’un des premiers secouristes sur les lieux le 31 Juillet 1982

Leave a reply

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.