Alors que Donald Trump entame sa visite officielle au Royaume-Uni, sa ressemblance avec Boris Johnson –d’un point de vue physique, politique et du caractère– marque un nouveau rebondissement dans la longue histoire du pseudo-“lien particulier” qui unit les deux pays.

Bien que le président américain soit l’invité de la Reine, et qu’il soit accueilli par Theresa May au 10, Downing Street, beaucoup pensent qu’il rencontrera également l’homme qui a toutes les chances de devenir le prochain Premier ministre britannique.

Depuis que Theresa May a annoncé (de manière très théâtrale) sa démission, en raison de son incapacité à faire voter l’accord négocié avec Bruxelles pour sortir de l’Union européenne, Boris Johnson est le favori pour lui succéder dans quelques semaines à peine.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.