Chalon dans la rue ce n’est pas qu’une histoire de festivaliers mais aussi de commerçants.

Les restaurateurs se sont adaptés au public de Chalon dans la Rue. Ils ont cassé leurs habitudes, mis des stands de crêpes, de Hot-dot. Pour eux, cette année, les festivaliers sont plus corrects et les affaires bonnes.
Par contre ils déplorent le manque de communication, la fermeture de route qui ne permet plus aux commerçant d’atteindre leurs restaurants pour les achalander, la fermeture du Pont de l’île St Laurent, accès stratégique à leurs commerces.

Reportage vidéo rue de Strasbourg.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.