Ce vendredi matin 31 juillet, les parents, familles et élus de Crépy-en-Valois se sont recueillis dans un premier temps devant le mémorial pour l’avenir érigé il y a 35 ans en mémoire des victimes de la route sur l’aire de Curney, dans la forêt de Fontaines-Farges, à quelques kilomètres de Chalon Nord. Ils se sont ensuite rendus à Merceuil, en contrebas de l’A.6 devant la stèle portant le nom des 53 personnes, dont 44 enfants brûlés vifs, lors de la catastrophe autoroutière du 30 au 31 août 1982.

A l’aire de Curney : Marie Andrée Martin avec Mrs Fortier, Fayolle élus de Crépy et M.Ribiollet (APRR) – dépôt de gerbes devant le mémorial pour l’avenir

À L’AIRE DE CURNEY : UN NOUVEL AMÉNAGEMENT PAYSAGER PROCHAINEMENT

« Le cadre paysager se trouvant à proximité du mémorial pour l’avenir (Œuvre de Françoise Jolivet et de l’architecte Jacques Valentin) sera entièrement repris », explique Arnaud. Ribiollet, chef de district centre bourgogne A.P.R.R aux familles et élus de Crépy-en-Valois. « Nous souhaitons aussi améliorer l’aspect pédagogique du site », poursuit M.Ribiollet, en précisant « cela devrait être fait pour 2021 »… Bruno Fortier, maire de Crépy, Pascal Fayolle, premier adjoint et Marie Andrée Martin, présidente de l’association des familles ont pris connaissance du projet élaboré par A.P.R.R. Marie Andrée Martin avant de procéder au dépôt de gerbe avec les élus, explique «  Nous souhaitons donner une certaine tonalité à la cérémonie du 40e anniversaire, des propos que partagent les élus et Luc Chapoton, directeur de cabinet du maire.

EN CONTREBAS DE L’A.6 : UNE STÈLE AVEC 53 NOMS

Dernièrement à l’esplanade devant le mémorial de Curney a été rénovée, une dalle en béton désactivée remplace le gravier.

Devant la stèle en contrebas de l’A.6 à Merceuil ,sur les lieux de la catastrophe du 30 au 31 Août 1982

Les familles tout comme les élus ne manquent pas de remercier les personnels d’A.P. R.R., la société gestionnaire de l’A.6 a également en charge le fleurissement et l’entretien de de la stèle située en contrebas de l’Autoroute à Merceuil, à proximité de la limite géographique des départements de Côte d’Or et de Saône-et-Loire. Sur cette grande plaque, figurent les noms et prénoms des 53 victimes de cette catastrophe, parmi eux 44 étaient des enfants de Crépy et des communes environnantes.

LA SÉCURITÉ TOUJOURS D’ACTUALITÉ

“Récemment des accidents mortels ont frappé des familles de notre région”, a relevé Bruno Fortier en évoquant “malgré les rappels de sensibilisation, la vigilance demeure d’actualité”. Il n’oublia pas d’associer ses collègues ayant la difficile mission d’annoncer ces terribles nouvelles aux familles. En 1982, le docteur Michel Dupuy, alors maire de Crépy, égrena durant trois longues minutes, la liste des victimes… Les enfants, leurs accompagnants et les chauffeurs de bus se rendaient en colonie de vacances.

A l’aire de Curney : Marie Andrée Martin avec Mrs Fortier, Fayolle élus de Crépy et M.Ribiollet (APRR)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.