En tee-shirt noir, en mode selfie, sur Tiktok et Instagram… c’est depuis sa résidence estivale du fort de Brégançon, dans le Var, que le chef de l’Etat a voulu repasser à l’offensive sur la question de la vaccination contre le Covid-19.

Après des manifestations ce week-end contre le pass sanitaire, Emmanuel Macron a enregistré une vidéo, d’une manière un peu artisanale, pour faire de la pédagogie sur la question. « Certains d’entre vous entendent de fausses rumeurs, parfois n’importe quoi, il faut bien le dire… Alors j’ai décidé de répondre directement à vos questions », assure le locataire de l’Elysée.

L’atmosphère est loin de la solennité des habituelles allocutions présidentielles depuis l’Elysée. Seul un drapeau français en arrière-plan rappelle le cadre habituel de ces prises de parole. « Cela traduit qu’il prend au sérieux les mouvements qui défilent dans les rues », estime Arnaud Benedetti sur BFMTV, rédacteur en chef de la Revue politique et parlementaire. « Il va sur ces réseaux sociaux, parce qu’ils sont les principaux pourvoyeurs de l’opposition à la vaccination et au pass sanitaire », juge le journaliste.

En moins de quatre heures, la vidéo a dépassé les deux millions de vues. Plus de 1,3 millions sur TikTok, et plus de 750.000 vues sur Instagram. Pour Arnaud Benedetti, « il le fait sur des supports qui ne sont pas neutres, Instagram et Tiktok. D’une certaine manière, les médiums utilisés permettent de pénétrer des cibles familiales ou des jeunes ». « Il y a cette volonté de la part du président de s’adresser à des segments de l’opinion spécifique », analyse-t-il. « Sur la forme, il y a l’envie de faire réagir, de choquer un peu les gens, pour être écouté », assure Isabelle Veyrat-Masson, chercheuse en communication au CNRS, sur BFMTV.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.