Une collectivité n’a pas le droit, selon la loi électorale, d’en faire plus en période électorale que l’année précédente, cela bien sûr pour garantir une équité électorale entre toutes les listes. On sait que c’est une pratique est pourtant hélas courante.

Laurent Delrieu, au nom de la liste Changeons Chalon, dénonce ces faits à Chalon, ses plus électoralistes de fin d’année : un colis de fin d’année pour les Seniors qui est passé de 8.5 à 10 euros, un coup de pouce pour les associations, une communication bilan quasi journalière (contraire à l’article L52.1 du code électoral), des inaugurations très nombreuses…Pour lui, on inaugure tout et rien uniquement pour de la communication. On sait bien que la communication ne fait pas tout mais qu’elle est une carte maîtresse dans un monde politique pas encore remis de son  chaos de 2017. Il a donc à ce sujet interpeller le préfet, responsable de la bonne application de la loi (Voir sa lettre détaillée au préfet)

Il explique, ensuite, quelle sera la politique éthique et transparente qu’aura Changeons Chalon si elle arrive au pouvoir en mars 2020.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.