Disposant d’un stand situé derrière celui de la Croix-Rouge (rempart Saint-Pierre), l’association AIDES, spécialisée dans la lutte contre le VIH et les hépatites virales, est présente chaque jour de l’édition 2018 de Chalon dans la Rue.
C’est une équipe dijonnaise (soutenue par Besançon et Nevers), composée principalement de bénévoles, qui assure la permanence. Celle-ci consiste en deux missions principales. La première est la sensibilisation du public aux thèmes dans lesquelles AIDES possède une expertise. La seconde s’articule autour d’un système de dépistage rapide du VIH. L’association n’a plus d’antenne à Chalon.
Les informations délivrées par AIDES au grand public concernent différentes campagnes. Cette année, plusieurs d’entre elles attirent l’attention. D’abord, la PrEP (prophylaxie pré-exposition) est un traitement antirétroviral (prise d’un médicament) qui empêche le VIH d’entrer dans le corps des personnes qui n’en sont pas porteuses. Le TPE (traitement post-exposition), quant à lui, est un traitement post-exposition efficace dans les 48 heures après la contamination.
En plus des campagnes de sensibilisation, AIDES a installé un centre de dépistage (VIH/Hépatite C) ouvert de 14 à 18 heures. Avec 3 unités mobiles de dépistage, cela ne prend que 30 à 45 minutes aux bénévoles formés pour diagnostiquer la présence de ces éléments et si le cas est avéré, de vous rediriger vers le centre spécialisé de l’hôpital de Chalon-sur-Saône, lui aussi représenté à Chalon dans la Rue.
Plus que jamais, AIDES souhaite informer le grand public sur ces thèmes. Vous pourrez ainsi retrouver prochainement chez les boulangers partenaires des baguettes en forme de ruban (la « love baguette ») au prix de 2 euros, dont 1 sera reversée à l’association AIDES.
Jules Lyothier

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.