Acte 14 : le jaune départemental marche dans Chalon.

1
640

Ce samedi 16 février est très particulier pour les Gilets jaunes chalonnais. Tous les samedis, depuis quelques semaines, ils se réunissent sur la place de Beaune de Chalon pour circuler dans la ville… une cinquantaine à peine de personnes, mais toujours très déterminées. Aujourd’hui c’est très particulier… Ils sont plus de 560 (650 au moment le plus fort)… Et cette fois, ils viennent de tout le département : rond-point du Magny, rond-point Jeanne Rose de Torcy, Mâcon, Tournus, Montceau, Le Creusot, Chalon… Aujourd’hui pour cet acte 14 de leur mouvement et l’anniversaire des trois mois de leur implication, Chalon accueille l’Action commune 71.

[nombreuses photo, une petite vidéo et les Live FB en fin de page ]

Place de Beaune – 14h30 – Début de la marche

Ils partent à 14h30 de la place de Beaune, parcourent la grande rue, traversent la Saône par le pont St Laurent, parcourent la rue de Strasbourg. Aux Chavannes, ils prennent la direction de la zone commerciale Chalon SUD et passent devant Castorama direction le Grand Carrefour.

Grande Rue

Petit moment de tension quand les Gilets entrer dans le centre commercial (il y a quelques semaines, Carrefour avait fait évacuer le magasin et fermer les rideaux des portes d’accès). Les organisateurs ne souhaitent pas cette entrée… Elle a lieu cependant, le nombre faisant loi. Les Gilets jaunes circulent dans la galerie marchande où certains commerçants ont baissé les rideaux, d’autres non. Ils évitent de rentrer dans la zone commerciale du Carrefour même. Ils sortent du Centre commercial sans problèmes, direction l’Hôtel de ville.

Dans la galerie marchande de Carrefour SUD

Depuis le début, sous un très beau soleil, tout se passe très bien, dans la bonne humeur, voire la musique sans oublier les revendications et les cris hostiles, voire haineux contre le Président Macron, voire le Premier ministre Édouard Philippe. Un manifestant, dont le comportement est contraire à l’esprit non violent et bon enfant de la manifestation est exfiltrés par le service d’ordre des Gilets, tâche confiée aux Gilets jaunes du Magny. Les forces de l’ordre sont présentes, mais discrètes…, ce que les Gilets jaunes apprécient. Ils vivent la présence des CRS ou des gendarmes mobiles armés de casques, de boucliers, de gaz lacrymogène, de lanceurs de LBD 40 (Lanceur de Balles de Défense) par exemple… comme une provocation… ! La police nationale ou municipale est là pour assurer la sécurité des Gilets, des passants, des automobilistes, des biens communs ou privés.

Sur le pont Jean Richard, un comptage sérieux est effectué par les organisateurs : 565. De 50 à 100 Gilets ont abandonné le cortège au Carrefour.

Devant la Mairie, des photos de famille sont prises, les manifestants sont sur les marches de la Mairie avec des banderoles. David, le Gilet jaune historique du Rond-Point de Lux prend la parole. Il rappelle ces 3 mois de lutte et que le combat continue. Les manifestants chantent la Marseillaise et le Cri de ralliement des Gilets jaunes.

Hôtel de ville de Chalon

Le cortège prend la direction de la sous-préfecture par la rue Général Leclerc… Des CRS sont présents dans la rue de Thiard, rue longeant le bâtiment. Les Gilets offrent, symboliquement, au sous-préfet et par là au président un gâteau d’anniversaire (en carton) des 3 mois de leurs actions, avec un petit feu d’artifice, comme une cerise sur le gâteau. Un Gilet veut faire brûler une poubelle en plastique devant la grille. Il en est empêché par les autres. On se demande, toujours, quel est l’intérêt de ce geste en plus polluant… et contraire à l’esprit de la marche de ce samedi.

Les manifestants prennent ensuite la direction de la permanence, rue d’Autun, du député Raphaël Gauvain de la LAREM, parti du Président. Celle-ci est un lieu sensible. Elle est protégée par des CRS prêts à l’action. Arrêt devant cette permanence. Puis, tout d’un coup, des œufs partent et atteignent les forces de l’ordre… La tension est palpable. Les CRS mettent leurs casques… Vont-ils intervenir ? Les organisateurs reprennent les choses en main et demandent aux Gilets de continuer leur marche… Ouf… ! Le contact est évité. Ce lancer d’œufs de quelques individus est désavoué par l’ensemble des manifestants. Certains vont s’excuser auprès des forces de l’Ordre. La manif reprend la direction de la gare. L’entrée est interdite par des CRS armés, crainte peut-être que les Gilets envahissent les voies et interrompent le trafic ferroviaire ? Petit temps de vis-à-vis, mais tout reste calme.

Cette marche importante se finit par la grande roue où un nombre non négligeable montent (en payant leur place)… Une façon symbolique de dire que la roue tourne, mais que les Gilets sont toujours là.

Vers 19h, la place de la gare reprend son aspect habituel. Tous les gilets jaunes se sont dispersés sans aucune violence et après le petit feu d’artifice de fin. Aucun dégât comme les Gilets, le voulaient n’est à signaler. Opération réussie…

CTV a couvert en Live FB cette marche. Une autre équipe (Ashley et Jessy) a pris des images vidéo et a réalisé des interviews pour un reportage vidéo prochain. À suivre… !

Ci-dessous, la vidéo de la chanson des Gilets jaunes, un diaporama des photos (Ashley Blirando) de ces 5 heures de manifestation et les FB live de CTV (DG) – Texte : DG

 

NB : Pas de Live FB devant la permanence de Raphaêl Gauvain ni devant la Gare, faute de batterie du téléphone. Mais l’équipe 2 de CTV, qui réalise le reportage vidéo, a ses images.

1 COMMENTAIRE

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.