Bientôt notre reportage VIDÉO 

Toutes les Photos

Le + ChalonTV  pour les malvoyants, le texte en audio

Les personnels hospitaliers et de l’action sociale en nombre, mais aussi des usagers apportant un soutien aux premiers, certains prolongeant concrètement les applaudissements entendus à 20 h, lors de la période de confinement, tel est la physionomie de cette manifestation de ce mardi 16 juin 2020 chalonnais. 1200 personnes se sont rassemblés pour cette mobilisation.

DU CENTRE HOSPITALIER À LA PLACE DE L’HÔTEL DE VILLE AVEC MINUTE DE SILENCE

Un cortège plutôt joyeux composé de blouses blanches exprimant des colères (manque d’effectifs et de matériel) et des doléances, des syndicalistes déterminés, des élus sans écharpe (1). Le maire, Gilles Platret et Bruno Legourd, (ancien directeur du Centre Hospitalier) occupant désormais des fonctions d’adjoint au maire ont salué les responsables syndicaux et les manifestants place de l’Hôtel de Ville à l’heure des interventions. À la demande des organisations syndicales, une minute de silence a été observée en mémoire des personnels de santé décédés durant la période du Covid.

EXTRAITS DES INTERVENTIONS*

« APRÈS LES PAROLES, DES ACTES » : HERVE MAILLOT (C.G.T)

« Nous attendons une augmentation des salaires, la réorganisation des temps de travail, une gestion des carrières et des effectifs, une meilleure organisation des soins et une autre prise en compte de la dette avec son effacement (30 milliards) et des investissements » a rappelé, Hervé Maillot pour la C.G.T. dénonçant le « bla bla des rencontres du Ségur de la santé piloté par Nicole Notat (2

).

CATHERINE PILLON (F.O HOSPITALIERS) : CONDITIONS DE TRAVAIL DÉCENTES

« Ce que nous souhaitons, c’est une revalorisation de 300 euros par mois pour l’ensemble des personnels, des embauches significatives dans l’ensemble des secteurs, des budgets hospitaliers pour une bonne prise en charge du soin et des conditions de travail décentes ».

AUDREY FORASACCO (ACTEURS SANTE-CFE-CGC) « L’HÔPITAL N’EST PAS UNE ENTREPRISE »

« Il faut des moyens supplémentaires afin que les personnels des différents services puissent faire leur travail et répondent aux demandes des usagers. »

  • Hervé Maillot et Catherine Pillon, ont pris la parole place de l’hôtel de ville.
  • (1) Dans le cortège les élus chalonnais municipaux et régionaux Nathalie Leblanc, Francine Chopard et Nisrine Zaibi
  • (2) Ancienne secrétaire générale de la C.F.D.T,

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.